Julie Boulet tient parole pour la prière

La ministre Julie Boulet a tenu à être présente une fois de plus cette année lors du rodéo présenté par le gouvernement du Québec, à Saint-Tite, afin d’y réciter la célèbre prière du cow-boy. On se souviendra que l’an dernier, le Mouvement laïque québécois avait dénoncé publiquement la présence de la ministre dans cette arène pour réciter cette prière, invoquant qu’elle était une représentante de l’État et portait ainsi atteinte à la neutralité religieuse de l’État. Bien impliquée depuis des années auprès du Festival western, d’abord comme présidente puis à titre de députée et ministre responsable de la région, Julie Boulet avait répliqué à l’époque qu’elle continuerait de réciter cette prière, qui faisait partie de ses convictions et qui était un geste significatif pour les athlètes qui participaient aux rodéos. C’est ce qu’elle a fait, mercredi soir, aux Grandes estrades de Saint-Tite. Elle n’a cependant pas souhaité accorder d’entrevue à ce sujet. Il s’agissait par ailleurs de sa dernière présence officielle au Festival western de Saint-Tite à titre de ministre responsable de la région et de députée de Laviolette, elle qui tirera sa révérence le 1er octobre prochain.