Julie Boulet nie catégoriquement les allégations selon lesquelles elle s'était rendue sur le luxueux yacht privé de l'entrepreneur Tony Accurso.

Julie Boulet nie les allégations de copinage

La ministre des Transports et responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet, a répété, en soirée hier, qu'elle ne s'était jamais rendue sur le luxueux yacht privé de l'entrepreneur Tony Accurso.
Alors qu'elle se trouvait à Vancouver dans le cadre d'une rencontre des ministres des Transports canadiens, la députée de Laviolette tenait à réagir aux affirmations qui ont fait trembler l'Assemblée nationale au cours de la journée d'hier.
«Ce sont des déclarations totalement mensongères. Je ne connais pas M. Accurso. Je ne lui ai jamais parlé. Je ne l'ai jamais rencontré et encore moins été sur son bateau. Avant que son nom apparaisse dans les journaux, je ne savais même pas qu'il existait. C'est de la pure invention», a déclaré la ministre Boulet.
La ministre a indiqué qu'elle n'hésitera pas à intenter des poursuites contre les personnes concernées si elle ressort éméchée de toute cette histoire.
«On ne peut pas entacher la réputation des gens comme ça. Ce n'est pas correct. Ce n'est pas vrai que je vais me laisser faire», a-t-elle ajouté.
La ministre a également mentionné qu'elle n'aurait jamais envisagé d'aller sur le bateau d'un entrepreneur.
«Je n'aurais jamais pensé à faire ça», a-t-elle lancé.