Julie Boulet

Julie Boulet au 106,9?

TROIS-RIVIÈRES — Le développement économique de la Haute-Mauricie ne devrait pas être la seule activité professionnelle qui occupe le temps de l’ancienne députée et ministre régionale Julie Boulet dans les prochaines semaines. Selon ce que Le Nouvelliste a pu apprendre, Mme Boulet serait sur le point de finaliser une entente avec la station de radio 106,9 Mauricie pour y tenir possiblement deux chroniques par semaine, et ce, à compter du 7 janvier.

Jointe au téléphone, Mme Boulet a éclaté de rire lorsque nous lui avons posé la question. Comme elle l’avait fait la semaine dernière concernant ses futures fonctions au Service de développement économique et forestier de La Tuque, elle a répété en riant que ce n’était pas à elle d’en faire l’annonce.

«Ça se discute! Il y a des discussions, mais ce n’est pas encore signé», s’est-elle contenté de dire.

Même son de cloche du côté de la haute direction de la station de radio, propriété de Cogeco. «Nous avons eu des discussions de part et d’autre. Mme Boulet nous a fait part de son intérêt pour la chose, bien qu’elle explorait différentes avenues», explique le directeur des stations de Cogeco en Mauricie, Stéphane Gasse.

Selon nos sources, si l’entente est effectivement conclue, Mme Boulet aurait deux chroniques par semaine sur l’émission locale du midi, Midi Plus avec l’animateur Robert Pilote. Une information que n’a cependant pas voulu confirmer M. Gasse.

«Il n’y a rien de complètement fixé encore et si une entente se conclut, nous procéderons à une annonce à ce moment», a-t-il indiqué.

Un autre ancien ministre tenait jusqu’à tout récemment une chronique sur les ondes du 106,9 Mauricie, soit l’ancien député et ministre péquiste Yves-François Blanchet. Toutefois, il a récemment laissé tomber cet engagement, tout comme plusieurs autres engagements médiatiques, notamment dans les journaux du Groupe Capitales Médias dont fait partie Le Nouvelliste ainsi qu’à l’émission Les Ex sur les ondes de RDI, en prenant la décision de se lancer dans la course à la direction du Bloc québécois.