Tous les moyens sont bons pour se rafraîchir en juillet. Certains ont notamment profité des fameuses cascades Shewenegan du Parc national de la Mauricie.

Juillet a été très chaud!

La Tuque — Ceux qui ont eu l’impression que le dernier mois a été marqué par la chaleur ne se sont pas trompés. Juillet a été chaud, très chaud. À plusieurs endroits dans la région, la moyenne de température a été supérieure de deux degrés et le mercure est monté au-dessus de 30 degrés beaucoup plus souvent qu’à la normale, selon les données d’Environnement Canada.

«Les températures ont été chaudes et même très chaudes par endroit dans la Mauricie», confirme Simon Legault, météorologue d’Environnement Canada.

À La Tuque, c’est tout près de deux degrés supérieurs à la normale qui ont été enregistrés alors que la température moyenne a été de 20,5°C comparativement à 18,8°C. À Trois-Rivières, selon l’emplacement des stations météorologiques, la température moyenne a été de 21,5°C et 22,6°C alors que la normale tourne aux alentours de 20°C.

«C’est pratiquement deux degrés au-dessus, c’est notable en été parce que ça ne varie pas tant que ça d’une année à l’autre», a noté M. Legault.

Quant aux journées chaudes, elles ont triplé tant au nord qu’au sud. À La Tuque, neuf journées ont été enregistrées avec des températures au-dessus de 30°C alors que la normale est de trois. Plus au sud, c’est six jours qui ont été notés alors que la normale est de deux jours.

«Ce n’est pas une impression, le mois de juillet a été très chaud pour une bonne partie du Québec», a commenté le météorologue d’Environnement Canada.

Quant aux précipitations, elles ont été moins fréquentes et surtout sous forme d’averses et d’orages. À La Tuque, il est tombé 116 mm de pluie alors que le secteur en reçoit habituellement 125 mm.

«Ça fait beaucoup d’accumulations en peu de temps […] Il faut noter qu’il est tombé 63 mm en une seule journée. Quand on enlève cette journée-là, il n’y a pas eu beaucoup de précipitations dans le reste du mois», a souligné Simon Legault.

À Trois-Rivières, il est tombé 90 mm soit 25 mm de moins qu’un mois de juillet normal. «Ce n’est pas dramatique comme différence. Il y a eu moins de jours avec de la pluie parce que ç’a été plus condensé», a-t-il lancé.

À venir
La pluie et l’humidex seront de retour dans les prochains jours. Le mercure pourrait monter jusqu’à 28 degrés.

«Pour mercredi et jeudi, on parle de pluie, d’averses, d’orages. Pour la fin de semaine et une partie de la semaine prochaine, les températures chaudes et humides seront de retour, mais rien à voir avec le mois de juillet par contre. Quant à la fin du mois d’août, c’est un peu plus difficile à prévoir pour les précipitations, par contre, la température devrait être au-dessus des normales», a conclu Simon Legault.