Le Nouvelliste
Les victimes n’en peuvent plus d’attendre.
Les victimes n’en peuvent plus d’attendre.

Jugement en appel sur la pyrrhotite: pas avant les «tout premiers mois de 2020»

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Tous les feux semblaient au vert pour que la Cour d’appel rende avant Noël son jugement tant attendu sur la pyrrhotite. Mercredi, toutefois, une note de service a été envoyée par le juge François Pelletier à toutes les personnes visées leur disant que cette décision ne sera finalement déposée que «dans le cours des tout premiers mois de 2020». Le président de la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite, Alain Gélinas, ne cache pas jusqu’à quel point il est excédé. «L’autre fois, je disais que j’étais tanné de me faire niaiser... Et ça continue», fulmine-t-il.