Jimmy Boisvert

Jimmy Boisvert cité à procès

Trois-Rivières — L’entraîneur de boxe Jimmy Boisvert est cité à procès, lui qui est accusé d’agression sexuelle.

Les faits reprochés à l’homme de 45 ans auraient été commis dans un bar de Trois-Rivières en novembre 2017.

Lors de son enquête préliminaire qui a eu lieu mercredi au palais de justice de Trois-Rivières, Boisvert a écouté attentivement le témoignage de deux personnes.

La poursuite a fait appel à ces individus, dont la victime présumée de l’agression sexuelle, pour illustrer le contenu de sa preuve.

La victime présumée a donné plusieurs détails à propos des agissements reprochés à Boisvert, mais une ordonnance de non-publication empêche les médias de les rendre publics à ce stade-ci des procédures.

La défense n’a pas contesté le renvoi à procès. À l’issue de l’enquête préliminaire, Boisvert a annoncé son choix de subir un procès devant un juge sans jury. La date du procès sera connue le 10 septembre.

Homme bien connu à Trois-Rivières, notamment comme homme d’affaires et aussi comme candidat à l’élection municipale trifluvienne de 2017, Jimmy Boisvert avait comparu au palais de justice de Trois-Rivières dans cette affaire en mai 2018.

La peine maximale pour ce genre de crime est de 10 ans d’emprisonnement.