Le Nouvelliste
Yves Bordeleau veut encourager les commerçants de la région à publier leurs publicités dans les pages du Nouvelliste.
Yves Bordeleau veut encourager les commerçants de la région à publier leurs publicités dans les pages du Nouvelliste.

«J’encourage Le Nouvelliste, mon Nouvelliste»

Jade Brouillette
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Les commerçants de la Mauricie n’ont visiblement pas jeté l’éponge relativement à la pérennité du Nouvelliste. Le pharmacien propriétaire des deux Uniprix Yves Bordeleau et Julie Houle de Trois-Rivières et Shawinigan, Yves Bordeleau, a notamment décidé de réinvestir une partie de son budget publicitaire dans les plateformes du Nouvelliste. Quelques années après avoir abandonné les pages du quotidien mauricien, il souhaite créer un «effet d’entraînement» auprès des commerçants régionaux.