Photo: Francois Gervais 20/07/20. Nicolet, Cathedrale. La ministre Nathalie Roy annonnce un investissement de 15M$ dans le patriomoine religieux Jean Boulet
Photo: Francois Gervais 20/07/20. Nicolet, Cathedrale. La ministre Nathalie Roy annonnce un investissement de 15M$ dans le patriomoine religieux Jean Boulet

Jean Boulet se porte à la défense de Marie-Louise Tardif

NICOLET — Le ministre responsable de la Mauricie, Jean Boulet, s’est porté lundi à la défense de sa collègue de Laviolette-Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, qui vient de subir les foudres du maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay.

Celui-ci a ouvertement critiqué la députée pour son manque de communication, évoquant même l’idée de travailler uniquement avec le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

«En tout bon démocrate, il faut reconnaître que Marie-Louise Tardif a été élue par les citoyens et citoyennes du comté de Laviolette-Saint-Maurice, donc, elle va continuer d’être la représentante de ce comté-là», a commenté le député de Trois-Rivières.

Ce dernier assure que Marie-Louise Tardif est «une personne qui travaille avec beaucoup d’intensité et de détermination». «Je joue un rôle d’accompagnateur à titre de ministre régional. Je vais aider Marie-Louise à chaque fois qu’elle a des besoins spécifiques. Elle n’hésite pas à m’en parler, soit au caucus, soit au Parlement à Québec», affirme Jean Boulet.

«C’est une personne qui est extrêmement dévouée et je tiens à louer particulièrement l’intensité et la rigueur de son travail pour le dossier des ambulanciers à La Tuque. Elle a pris ce dossier-là en main, elle a fait des démarches qui s’imposaient avec le résultat qu’on connaît», renchérit-il.

Le ministre régional souhaite «qu’il y ait des discussions toujours empreintes de civilité et de respect». «Il faut continuer d’aller dans cette direction-là. Je vais favoriser ça tout le temps. On fait de la politique et on fait beaucoup de choses de manière transversale, on travaille beaucoup avec des collègues qui sont dans les partis d’opposition, avec lesquels on a des intérêts communs. Et avec les maires, c’est des partenaires premiers pour notre travail de député et comme représentant de nos comtés et des Québécois et des Québécoises, on va continuer à travailler avec tous les maires et on invite les maires à travailler avec nous. C’est ce qu’on fait d’ailleurs de façon extraordinaire dans toute la région de la Mauricie», a conclu M. Boulet.