Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le président du conseil d’administration de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec, Jean Pellerin.
Le président du conseil d’administration de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec, Jean Pellerin.

Jean Boulet remet 40 000 $ à Moisson Mauricie/Centre-du-Québec

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, vient d’accorder une subvention discrétionnaire de 40 000 $ à Moisson Mauricie/Centre-du-Québec. Cette aide financière permettra à l’organisme d’embaucher une ressource qui offrira du soutien aux participants en intégration sociale et à l’emploi qui s’impliquent dans l’organisation.

En 2019-2020, 405 participants ont effectué 33 404 heures de travail chez Moisson Mauricie/Centre-du-Québec (tri des denrées, préparation des commandes, etc.). L’objectif est d’offrir un milieu de travail agréable et valorisant afin que les participants en intégration sociale et à l’emploi développent leur savoir-être, leur savoir-faire et acquièrent des compétences transférables à d’autres milieux. L’organisme peut compter sur l’appui de plusieurs partenaires régionaux.

«Il me fait plaisir de répondre positivement à la demande de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec. L’organisme joue un rôle important dans le développement des compétences en employabilité de plus de 400 personnes chaque année. Moisson leur permet de développer leur autonomie dans un contexte réel de travail afin d’être actifs dans leur communauté. Je suis heureux de soutenir un organisme qui vient en aide à des personnes en situation de vulnérabilité de ma région en plus favoriser le développement des compétences», a commenté le ministre régional et député de Trois-Rivières.

«L’ajout de ce nouveau poste aidera grandement les personnes en intégration sociale et à l’emploi chez Moisson Mauricie/Centre-du-Québec. Cela nous permettra de les accompagner dans leurs démarches afin qu’ils développent leurs compétences personnelles et professionnelles et qu’ils améliorent leurs conditions de vie à long terme», a renchéri Jean Pellerin, président du conseil d’administration de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec.