Le Nouvelliste
Ronny Bourgeois (à gauche), directeur général du Complexe funéraire J.D. Garneau, et Pierre Garneau, directeur de funérailles et petit-fils du fondateur de l'entreprise, Joseph-Diogène Garneau.
Ronny Bourgeois (à gauche), directeur général du Complexe funéraire J.D. Garneau, et Pierre Garneau, directeur de funérailles et petit-fils du fondateur de l'entreprise, Joseph-Diogène Garneau.

J.D. Garneau: témoin d’un siècle d’évolution dans le milieu funéraire

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — L’entreprise de services funéraires trifluvienne J. D. Garneau fêtera le 8 décembre prochain ses 100 ans d'existence, lors d'une messe suivi d'un cocktail, à 10 h à la Basilique Notre-Dame-du-Cap. En un siècle, les trois générations de Garneau qui se sont succédées à la tête de l'entreprise ont vu le métier de thanatologue et les rituels funéraires évoluer énormément, ce qui les a forcées à s'adapter. C'est toutefois cette capacité d'adaptation qui a permis au Complexe de conserver une place importante dans un marché devenu de plus en plus compétitif au fil des ans.