La ministre responsable de la Mauricie, Julie Boulet, a dévoilé les investissements prévus dans sa région pour améliorer le réseau routier d'ici 2019.

Investissements de 147,2 M$ pour les travaux routiers en Mauricie

La ministre régionale, Julie Boulet, a annoncé jeudi des investissements de 147,2 millions de dollars dans le réseau routier de la Mauricie au cours de la période 2017‑2019.
C'est la reconstruction de la route 155, à la hauteur du camping de Saint-Roch-de-Mékinac, qui obtient la plus grande part du gâteau avec des investissements qui se situent entre 10 et 25 millions de dollars.
Quant au fameux kilomètre 107, où une mère et sa fille ont perdu la vie en début d'année, sa correction aura lieu en 2019 même si les sommes nécessaires n'ont pas encore été provisionnées par le ministère des Transports.
«Nous allons réaménager cette courbe, l'allonger, l'adoucir, diminuer la pente. Il y a des travaux préparatoires à faire. On va répondre aux inquiétudes de la famille en plus d'améliorer la sécurité de ce tronçon», a-t-elle précisé, tout en rappelant les différentes mesures déjà en place.
Si de l'asphaltage est prévu dans divers secteurs de la route 155, entre les kilomètres 130 et 171, à La Tuque et La Bostonnais, l'intersection avec le chemin de l'Église, à la hauteur du Lac-à-Beauce, sera réaménagée avec une voie d'évitement. Pour Julie Boulet, les principales améliorations de la route 155, telles que prévues dans le plan de 2011, auront alors été réalisées.
En ce qui concerne le pont Laviolette, une enveloppe variant de cinq à dix millions de dollars est réservée pour les deux prochaines années afin de poursuivre sa réfection. Toutefois, il a été possible d'apprendre qu'un vaste projet de 100 millions de dollars figure dans le Plan québécois des infrastructures 2016-2026 pour rénover le tablier central. 
Au cours des deux prochaines années, des interventions sur différentes structures sont également planifiées, notamment la reconstruction des ponts situés sur la route 159 au-dessus de la rivière Batiscan à Saint-Stanislas et sur le chemin des Laurentides à Saint-Boniface au-dessus du ruisseau Lavergne. Des travaux d'asphaltage seront aussi réalisés sur l'autoroute 40 dans les municipalités de Yamachiche et Trois-Rivières.
En fonction des grands axes d'intervention établis par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, les investissements envisagés d'ici 2019 se répartissent comme suit: 82 millions sont consacrés aux structures, dont 12,2 millions à celles du réseau municipal, 35,7 millions sont destinés aux chaussées, 29,1 millions de dollars vont à l'amélioration du réseau routier et 400 000 dollars iront au développement du réseau routier.
«En plus de répondre aux besoins de la Mauricie en matière d'infrastructures routières sécuritaires et de qualité, ces investissements constituent un puissant moteur économique créateur d'emplois. Notre réseau routier joue un rôle essentiel au développement de la région. Pendant la durée des travaux, plus de 985 travailleurs seront à l'oeuvre sur les 106 chantiers que comptera notre région. À terme, l'investissement contribuera à améliorer la fluidité de la circulation, la sécurité routière et la qualité de vie des citoyens», a souligné la députée de Laviolette.
Celle-ci a rappelé que le Plan québécois des infrastructures 2016-2026 prévoit des investissements de 88,7 milliards de dollars dans les infrastructures publiques, dont 17,3 milliards uniquement dans le réseau routier. Au total, ce sont plus de 4,6 milliards de dollars qui seront investis sur les routes du Québec pour la période 2017-2019.
La ministre Boulet invite la population à s'informer sur les itinéraires afin d'opter pour le meilleur trajet, et ce, pour minimiser les impacts sur la fluidité.
«Et je tiens à rappeler aux utilisateurs d'adapter leur conduite aux abords des chantiers routiers afin d'assurer la sécurité des travailleurs et de tous les usagers de la route. Prudence et patience sont de mise», a-t-elle conclu.
Principaux chantiers routiers 2017-2019
• Route 155
Entre les km 21 et 23 à Saint-Roch-de-Mékinac. Reconstruction de la route. Entre 10 et 25 millions $.
• Route 159
Au-dessus de la rivière Batiscan à Saint-Stanislas. Reconstruction du pont. Entre 10 et 25 millions $.
• Autoroute 55
Pont Laviolette à Trois-Rivières. Réfection du pont. Entre 5 et 10 millions $.
• Route d'Obedjiwan
Entre les km 157 et 160, ainsi qu'au-dessus du ruisseau Verreau (km 120) et du ruisseau Mathieu (km 144) à La Tuque. Reconstruction de la route. Entre 5 et 10 millions $.