Invasion de domicile: «C’est un criminel de carrière»

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
La Tuque — Stéphane Lévesque devra demeurer derrière les barreaux jusqu’à la fin des procédures judiciaires, c’est ce qu’a conclu le juge Jacques Lacoursière aux termes de l’enquête sur remise en liberté. L’homme de 52 ans est accusé, entre autres, d’introduction par effraction, de voies de fait armé et de voies de fait causant des lésions corporelles en lien avec une invasion de domicile qui a eu lieu sur la rue des Rondiers à La Tuque en avril.