La future intersection Bellefeuille et des Récollets aura cette allure, une fois le chantier complété.
La future intersection Bellefeuille et des Récollets aura cette allure, une fois le chantier complété.

Intersection Bellefeuille — des Récollets: le chantier débutera en août

TROIS-RIVIÈRES — Le grand chantier de réaménagement de l’intersection du boulevard des Récollets et de la rue Bellefeuille, dans le secteur Trois-Rivières-Ouest, se mettra en branle sous peu. Le contrat pour ce chantier, s’élevant à 5 004 081,65$, a été octroyé par le conseil municipal de Trois-Rivières, hier soir, en séance régulière.

Selon Ghislain Lachance, directeur des Travaux publics et directeur général adjoint de la Ville de Trois-Rivières, le chantier devrait donc débuter sous peu, soit dès le retour des vacances de la construction au début du mois d’août. Les travaux devraient s’échelonner sur une année pour se terminer durant la période estivale 2021 selon les estimations.

On se souviendra que cette intersection était problématique en raison de feux de circulation présents à deux endroits différents sur l’axe Bellefeuille, soit aux deux intersections croisant le boulevard des Récollets. Un coroner avait d’ailleurs recommandé la réfection de cette intersection à la suite d’un accident mortel survenu à cet endroit en 2010.

L’idée principale de la réfection sera de converger les deux directions du boulevard des Récollets en une seule intersection, permettant ainsi d’éviter les deux arrêts sur l’axe Bellefeuille, et limitant la confusion pour les automobilistes.

Durant la période des travaux, les automobilistes devront s’attendre à ce qu’il y ait des ralentissements, mais également la fermeture d’une voie sur deux dans les deux directions, la possibilité d’une circulation en alternance en dehors des heures de pointe, la présence de signaleurs en fonction des besoins. Toutefois, il n’y aura pas d’interruption de la circulation, assure la Ville.

Par ailleurs, l’accès aux commerces sera maintenu et une signalisation adéquate sera installée au besoin.

Le contrat a été octroyé à Construction et Pavage Boisvert. Alors que le chantier avait été estimé à 6,3M$, la soumission la plus basse a été octroyée pour un peu plus de 5M$, soit 1,3M$ de moins que ce qui avait été anticipé.