Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Internet haute vitesse dans l’Agglomération de La Tuque: projet de 9,5 M $ pour 1023 foyers d’ici septembre 2022

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Grâce à un investissement commun de 5,73 millions de dollars, réalisé par l’entremise de l’Opération haute vitesse Canada-Québec, 1023 foyers de la région de la Mauricie auront accès aux services Internet haute vitesse d’ici septembre 2022. Le projet, d’une valeur totale de 9,5 millions de dollars, sera mis en oeuvre par Xplornet.

Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, l’adjoint parlementaire du premier ministre du Québec pour le volet Internet haute vitesse, Gilles Bélanger, la députée de Laviolette-Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, ainsi que le vice-président pour le Québec d’Xplornet, Charles Beaudet, en ont fait l’annonce vendredi.

Les investissements annoncés accéléreront le déploiement d’infrastructures fiables et performantes à La Tuque, La Bostonnais et Lac-Édouard.

Au cours des prochains mois, Xplornet procédera à un dénombrement dans les territoires visés pour s’assurer qu’aucun foyer ne sera laissé sans service. Les services Internet haute vitesse favoriseront l’accès à la télémédecine, à l’éducation à distance, au divertissement, à l’achat en ligne et au télétravail.

«Comme dans d’autres régions du Québec, les gens de la Mauricie ont absolument besoin d’une connectivité fiable. La crise de la COVID-19 a révélé à quel point il est important de pouvoir accéder à des services numériques à large bande. En investissant dans ces projets de services Internet haute vitesse dans la région, nous aidons à combler le fossé numérique, à stimuler la croissance économique et à créer des emplois», a commenté le député fédéral de Saint-Maurice-Champlain.

«Notre objectif est ambitieux. Nous nous sommes engagés à ce que toute la population du Québec ait accès à Internet haute vitesse d’ici septembre 2022. Grâce à l’entente de partenariat avec Xplornet, il sera possible de mettre en place des infrastructures de qualité en Mauricie. Nous investissons massivement afin de permettre au Québec d’être un chef de file en matière de connectivité», a renchéri M. Bélanger.

Selon la députée Tardif, avec la pandémie, «Internet haute vitesse est devenu essentiel pour notre fonctionnement de tous les jours». «Les investissements annoncés sont sans précédent et cela démontre à quel point le gouvernement du Québec fait de ce dossier une priorité. Des services fiables et performants sont un élément clé du développement économique et de la vitalité de notre région. Nous nous donnons les moyens de nos ambitions», a-t-elle ajouté.

«Les investissements favoriseront la création d’emplois durables et le dynamisme économique, ce qui profitera à l’ensemble du Québec. Xplornet soutient la détermination des gouvernements du Canada et du Québec à brancher rapidement tous les foyers québécois et nous sommes très fiers de contribuer à cet important effort historique. Nous avons très hâte de commencer les travaux en Mauricie», a conclu le vice-président pour le Québec d’Xplornet, Charles Beaudet.