Le sherpa népalais Kami Rita fait tourner des roues de prières au Boudhanath Stupa, où il a loué une chambre, à Katmandou, le 28 mars 2018.

Au sommet de l’Everest pour la 22e fois, un record

KATMANDOU, Népal — Un guide sherpa a établi une nouvelle marque mondiale mercredi quand il a atteint le sommet du mont Everest pour la 22e fois.

L’homme de 48 ans, Kami Rita, accompagnait un groupe d’alpinistes étrangers et un autre sherpa.

Il comptait parmi trois individus, tous des sherpas népalais, qui avaient visité le toit du monde à 21 reprises.

Kami Rita a dit à l’Associated Press, le mois dernier, qu’il souhaite répéter l’exploit au moins 25 fois. Il a complété sa première ascension à l’âge de 24 ans.

M. Rita est issu d’une longue tradition familiale de guides de montagne. Son père fait figure de pionnier dans le domaine, son frère a gravi l’Everest 17 fois, et la plupart des hommes de sa famille ont rejoint le sommet au moins une fois.

Du côté chinois de la montagne, Lakpa Sherpa a également atteint le toit du monde mercredi. Il s’agissait d’une neuvième conquête pour la Népalaise, qui bat ainsi son propre record du nombre d’ascensions réalisées par une femme.

Lhakpa Sherpa serait née vers 1974 et demeure maintenant au Connecticut, où elle travaille dans un supermarché.

Le mont Everest culmine à 8850 mètres.

Lhakpa Sherpa, photographiée ici le 13 avril 2016, a réussi une neuvième ascension de l'Everest, un record pour une femme.