Le Nouvelliste
On voit des étudiants de l’École forestière au Parc des Chutes à La Tuque.
On voit des étudiants de l’École forestière au Parc des Chutes à La Tuque.

Inscriptions à l’École forestière de La Tuque: du jamais vu depuis 15 ans

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas. C’est le cas de le dire pour l’École forestière de La Tuque (ÉFLT) qui accueille actuellement plus d’étudiants qu’à la normale, dont plus de la moitié sont des Européens, dans les programmes de protection et exploitation de territoires fauniques et en aménagement de la forêt. Il s’agit d’une année record pour ces programmes d’études.