Dans l'ordre habituel, on retrouve le lieutenant-colonel des Forces armées canadiennes, Francis Poitras, la ministre régionale Julie Boulet, le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, le directeur régional de la Sécurité civile de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Sébastien Doire, et le directeur des mesures d'urgence à la Sûreté du Québec, Jimmy Potvin.

Inondations: plusieurs jours difficiles à venir

Selon les autorités gouvernementales et civiles qui ont fait le point, jeudi, sur les inondations, les prochains jours seront difficiles dans la région en raison des fortes précipitations attendues, de l'impact des marées, des vents et de l'eau de la rivière Saint-Maurice.
En Mauricie et au Centre-du-Québec, on dénombre 21 municipalités touchées, 321 résidences inondées, 15 personnes évacuées, 48 routes affectées et 500 militaires déployés.
«Une région qui sollicite notre attention en particulier, c'est ici, en Mauricie, particulièrement autour du lac Saint-Pierre», a déclaré le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux.
Sa collègue responsable de la Mauricie, Julie Boulet, a parlé d'une situation «particulièrement difficile pour plusieurs jours encore». «Le ministère des Transports est en veille constante. Ce que l'on souhaite, c'est de ne pas fermer la route 155», a-t-elle précisé.
Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, sera à Yamachiche en après-midi tandis que le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, s'arrêtera à Louiseville en fin de matinée.