De larges portions de route sont inondés ou ont été emportés par les eaux à la ZEC Jeannotte,  près de La Tuque.
De larges portions de route sont inondés ou ont été emportés par les eaux à la ZEC Jeannotte,  près de La Tuque.

Inondation et glissement de terrain près de La Tuque: des dizaines de personnes coupées du monde

LA TUQUE — Une cinquantaine de chalets et possiblement davantage de personnes se retrouvent isolés à la suite d’un affaissement de terrain sous un chemin de fer, survenu en fin d'après-midi dimanche, dans la ZEC Jeannotte, en Haute-Mauricie. On ne craindrait toutefois pas pour la sécurité des personnes qui se trouvent ainsi coincées, indique la Sûreté du Québec.

À la ZEC Jeannotte, on décrit une nuit de déluge. De longues portions de chemins forestiers auraient été emportées par les eaux. Plusieurs dizaines de véhicules n'arriveront pas à sortir, compte tenu de l'état des routes, soutient Simon Boisvert, préposé à l'entretien. «À six kilomètres de l'accueil, il y a un chemin qui est arraché sur 50 pieds de long, 15 pieds de profond», relate-t-il.

Plusieurs personnes réussissent à avoir des contacts avec l'extérieur par le biais d'Internet satellite tandis que d'autres se retrouvent ni plus ni moins coupés du monde, fait-il valoir. M. Boisvert rapporte par ailleurs qu'au moins une personne aurait fait des arrangements pour être évacuée par hydravion, pour des raisons de santé. D'autres personnes sous médication envisagent aussi une telle éventualité si leurs médicaments viennent à manquer, semble-t-il.

L'organisation municipale de sécurité civile de la Ville de La Tuque doit se réunir tôt lundi matin pour évaluer la suite des choses et établir un plan d'évacuation, indique-t-on. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, de même que celui de la Santé et des Services sociaux seraient au fait de la situation.