Infractions routières dans les zones scolaires: les amendes doublées

Trois-Rivières — Dès le 30 août, les patrouilleurs de la Sécurité publique de Trois-Rivières seront plus présents aux abords des zones scolaires alors que s’amorce la rentrée 2019-2020.

Jusqu’au 26 septembre, il y aura de nombreuses opérations de surveillance et de sensibilisation de la part du corps de police trifluvien.

Les patrouilleurs remettront aux automobilistes des feuillets d’information concernant les règles de sécurité en lien avec le transport scolaire, le respect du brigadier scolaire, les traverses d’écoliers et la vitesse dans les zones scolaires.

De nouvelles mesures sont entrées en vigueur dans ces zones où les amendes seront doublées.

Le Code de la sécurité routière prévoit qu’un automobiliste qui excède la limite de vitesse permise en zone scolaire, entre le 1er septembre et le 30 juin, est passible d’une amende deux fois plus élevée qu’avant.

Le panneau d’arrêt du brigadier scolaire, lui, a la même valeur légale que les panneaux d’arrêt aux intersections. À ce chapitre aussi, les amendes seront doublées pour les automobilistes qui ne respecteront pas l’arrêt du brigadier.

D’autre part, les automobilistes auront remarqué quelques nouveautés dans certaines rues de la ville, notamment la présence de marques indiquant des traverses de piétons. Le sergent Luc Mongrain de la Sécurité publique de Trois-Rivières rappelle que depuis mai 2018, les automobilistes sont tenus d’arrêter à ces traverses si des piétons veulent passer. Des amendes sont également prévues pour les automobilistes qui ne respectent pas cette signalisation. Le sergent Mongrain précise que les automobilistes, en contrepartie, ne doivent pas s’arrêter sans raison là où il n’y a pas de traverse de piéton, car là aussi, il pourrait y avoir des amendes.