L'avocate Sophie Mongeon en compagnie de son client Michel Plante lors de la conférence de presse à Montréal.
L'avocate Sophie Mongeon en compagnie de son client Michel Plante lors de la conférence de presse à Montréal.

Indemnisé car son cancer s’est aggravé

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Montréal — Exposé à des radiations 40 fois plus élevées que la norme sécuritaire à son travail, le Trifluvien Michel Plante a vu son cancer de la vessie s’aggraver au cours des dernières années. C’est la conclusion à laquelle en vient le Tribunal administratif du travail qui, dans un jugement rendu récemment, a infirmé une décision de la CNESST et lui reconnaît du même coup le droit aux prestations pour avoir subi une lésion professionnelle.