Un incendie a détruit une résidence de Bécancour dans la nuit de vendredi à samedi.
Un incendie a détruit une résidence de Bécancour dans la nuit de vendredi à samedi.

Incendie nocturne à Bécancour

Bécancour — Les pompiers de quatre casernes ont combattu un incendie durant plusieurs heures, dans la nuit de vendredi à samedi, à Bécancour. Le brasier a eu raison d'une résidence de l'avenue Nicolas-Perreault et de deux véhicules. Les flammes se sont même momentanément propagées dans la broussaille environnante, relate Luc Desmarais, directeur du service incendie de la Ville de Bécancour. L'incident n'a pas fait de blessés, mais un couple a tout perdu dans le feu.

«Ça s'est propagé très vite, on a un pompier volontaire qui habite tout juste à côté, il est arrivé avant nous et déjà le feu touchait la moitié du bâtiment», raconte Luc Desmarais. C'est en allant à la toilette, vers deux heures du matin, que la propriétaire de la maison a aperçu une lueur qui l'a alerté, indique le directeur incendie. Le feu s'était déclaré dans le garage arrière. Le couple n'a pas eu le temps de rien emporter. Même que dans l'urgence du moment, il aurait échappé les clés des véhicules, ce qui fait que deux voitures ont aussi brûlé, explique-t-on.

Le vent étant particulièrement violent au cours de la nuit. Les flammes se sont propagées aux champs voisins. Un camion et des pompiers ont dû être mobilisés en parallèle de l'attaque principale pour éviter d'avoir à faire face à un feu de broussaille hors de contrôle, indique Luc Desmarais.

Les pompiers de Bécancour, de Précieux-Sang, de Sainte-Angèle et de Sainte-Gertrude ont combattu l'incendie jusqu'à 9 h samedi matin. Un camion-citerne du service incendie de Saint-Célestin a aussi été appelé en renfort. Une enquête est en cours, mais la thèse criminelle n'est pas envisagée.