L'incendie est survenu dans cet immeuble de six logements du secteur Trois-Rivières-Ouest.

Incendie criminel à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Tout porte à croire que l’incendie survenu tôt vendredi à Trois-Rivières est d’origine criminelle. Une dispute conjugale ne serait pas étrangère à cette histoire.

 T

Vers 4 h, des témoins appellent la police pour rapporter une altercation dans un immeuble de six logements de la rue Notre-Dame Ouest, secteur Trois-Rivières-Ouest. Trois personnes seraient impliquées dans cette altercation physique.

Les policiers se présentent sur les lieux, mais au lieu de constater une altercation, réalisent qu’un incendie se déroule au deuxième étage de l’immeuble. Une vingtaine de pompiers se déplacent afin d’éteindre le feu qui ne cause pas de blessé.

La police amorce une enquête afin de comprendre ce qui s’est passé. À mesure qu’elle rencontre des témoins, une histoire semble se dessiner.

«Il semble qu’une chicane de couple aurait mal tourné. On essaie de mettre cette histoire en contexte», déclare le sergent Luc Mongrain, porte-parole de la police de Trois-Rivières.

L’incident rapporté par des témoins fait état de trois personnes. Le sergent Mongrain confirme que deux personnes ont été rencontrées et que la police tente de localiser la troisième impliquée dans ladite altercation.

«Nous avons encore deux ou trois témoins à rencontrer pour corroborer ce qu’on a obtenu comme information», précise le porte-parole.

Si l’incendie a été maîtrisé assez rapidement par les pompiers, il a causé d’importants dommages à la bâtisse. Les quelque huit occupants de cet immeuble ont été évacués.

La police continue son enquête afin de déterminer les causes exactes de cet incendie.

Personne n’a encore été arrêté dans cette affaire.