En période de canicule, les pompiers doivent redoubler de prudence et adopter des mesures particulières pour combattre les flammes en toute sécurité.
En période de canicule, les pompiers doivent redoubler de prudence et adopter des mesures particulières pour combattre les flammes en toute sécurité.

Incendie au site d’enfouissement du Groupe Bellemare

Pierrick Pichette
Le Nouvelliste
Un incendie s’est déclaré au lieu d’enfouissement des débris de construction et démolition du Groupe Bellemare, situé sur le boulevard Industriel à Trois-Rivières, samedi après-midi.

L’incendie a pris naissance au coeur d’une masse de débris dans les environs de 14 heures. C’est l’entreprise voisine de l’endroit qui a remarqué la situation et en a alerté le service Sécurité incendie de Trois-Rivières. Aussitôt l’appel reçu par la centrale, une trentaine de pompiers provenant de plusieurs casernes différentes ont été dépêchés sur les lieux pour combattre le feu. Les flammes étant enfouies sous des débris, les pompiers ont également été forcés de faire appel à certaines machineries lourdes pour les épauler dans leur travail. 

Constatant l'important panache de fumée s'échappant de l'incendie, les autorités ont adopté des mesures préventives auprès des propriétés avoisinantes. Ainsi, 20 résidences environnantes et quelque 400 personnes séjournant au camping Lac Saint-Michel, situé non loin du site d'enfouissement, ont été confinées pour leur éviter de respirer un air qui pourrait être nocif pour la santé. C'est finalement aux alentours de 22h que les pompiers ont pu quitter les lieux et ont levé le confinement établi plus tôt.

Par ailleurs, aussitôt que le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a été avisé de la situation, une équipe d'Urgence-Environnement a été déployée sur place afin de s'assurer que l'atmosphère n'ait pas été contaminée par la combustion des matériaux. Le laboratoire mobile TAGA, qui analyse les gaz atmosphériques, a donc été mobilisé. Le ministère assure suivre de près l'évolution du dossier pour préserver la sécurité de la population et protéger l'environnement.

Aucun blessé majeur n’est à signaler en lien avec l’incident. Cependant, un pompier s’est retrouvé incommodé par la chaleur extrême et a dû être transporté à l’hôpital pour y recevoir les soins appropriés. On ne craindrait pas pour lui.

Pour l'instant, la cause de l’incendie est toujours inconnue. Il est également possible de supposer que les dommages subis par l’entreprise seront mineurs en raison de l’endroit où l’incident est survenu.