Les pompiers de Saint-Étienne-des-Grès ont reçu l’aide de leurs confrères de Charette et Saint-Boniface pour combattre les flammes.

Incendie au camping Lion d'or: «Ils ont tout perdu»

SAINT-ÉTIENNE-DES-GRÈS — Les propriétaires du camping Les lions d’or, à Saint-Étienne-des-Grès, ont été durement éprouvés, mercredi matin, lorsqu’ils ont vu partir en fumée le bâtiment qui abritait non seulement le bureau d’accueil de leur entreprise mais aussi leur résidence.

La propagation de l’incendie a été très rapide. «À notre arrivée, c’était l’embrasement généralisé», raconte Daniel Isabelle, directeur du Service d’incendie de Saint-Étienne-des-Grès.

Les propriétaires étaient dans la maison lorsque l’incendie s’est déclaré. En voyant de la fumée, ils sont sortis rapidement. Heureusement, ils n’ont pas été blessés. Leurs deux jeunes enfants n’étaient pas sur place.

Une vingtaine de pompiers ont combattu les flammes. Les pompiers de Charette et Saint-Boniface sont venus prêter main-forte à leurs confrères de Saint-Étienne-des-Grès. Ils ont dû utiliser des camions-citernes pour s’alimenter en eau.

Ils ont réussi à éviter que le feu ne se propage aux bâtiments avoisinants. «On a protégé les autres bâtiments. La maison principale est détruite, mais la salle de réception et la remise ont été sauvées», explique M. Isabelle.

Lorsque le feu s’est déclaré, les propriétaires se sont réfugiés chez leurs voisins d’en face, Rénald et Hélène St-Pierre. Selon ces derniers, la mère et le père de famille se sont cherchés pendant quelques minutes dans le bâtiment en flammes avant d’en sortir ensemble.

«Ils étaient complètement dévastés. C’est très malheureux ce qui leur arrive. Ils ont tellement travaillé fort. Ce sont de très bons voisins et de bonnes personnes», confie Mme St-Pierre sous le regard approbateur de son mari.

Photo: Stéphane Lessard 
 Incendie Camping Les Lions d'or.

«Ils ont travaillé jour et nuit pour rénover leur camping», poursuit ce dernier.

Le maire de Saint-Étienne-des-Grès, Robert Landry, se désole également de ce mauvais coup du sort subi par cette jeune famille. «Ils ont tout perdu. C’est un jeune couple avec deux enfants. C’est vraiment triste. On tente de trouver un logement disponible à Saint-Étienne, mais ce n’est pas évident. Je fais des téléphones à des propriétaires, mais il semble qu’actuellement tout soit loué.»

Ce couple a insufflé beaucoup d’amour dans ce camping qui portait autrefois le nom de camping Les Grès. «C’était disons assez délabré merci, et maintenant, ils sont rendus avec quatre étoiles. Ils ont fait quelque chose de très, très bien pour notre municipalité. C’est quand même une fierté chez nous», mentionne M. Landry.

Très affectés par les événements, les propriétaires ont préféré ne pas commenter.

La maison voisine a également subi quelques dommages. En effet, une partie de son revêtement a fondu et des fenêtres ont éclaté en raison de la chaleur des flammes. Son propriétaire, Richard Thiffault, se considère chanceux que sa propriété n’ait pas été plus endommagée.

«On dormait encore quand c’est arrivé. C’est un voisin qui est venu cogner à la porte pour nous avertir. Ma femme et moi nous sommes rapidement habillés et nous sommes allés chez notre fille qui vit un peu plus loin», raconte-t-il.

La cause de l’incendie demeure indéterminée, mais selon le service des incendies, elle est de nature accidentelle.

La résidence des propriétaires du camping Les lions d’or à Saint-Étienne-des-Grès a complètement été détruite par un incendie, mercredi matin. Elle servait aussi de bureau d’accueil pour le camping.

Ce camping a reçu sa classification quatre étoiles de la part de Camping Québec pas plus tard que l’été dernier. Il a aussi été nommé deuxième camping de l’année à l’échelle provinciale en 2017, en plus d’avoir reçu plusieurs prix de la MRC de Maskinongé et de différents autres organismes.

Les propriétaires, originaires de la France, ont acheté le camping en 2015. Depuis, ils ont multiplié les investissements. Ils ont notamment construit une salle communautaire en plus d’aménager une piscine avec cascade d’eau, une pataugeoire et un espace de jeux pour les enfants. Ils ont aussi procédé à la rénovation des installations sanitaires.