Des briques tombant de l'édifice ont blessé un passant.
Des briques tombant de l'édifice ont blessé un passant.

Incendie à Trois-Rivières: explosion et un passant blessé [PHOTOS]

TROIS-RIVIÈRES — Un incendie précédé d'une explosion s'est déclaré aux environs de 10 heures, dimanche matin, dans un immeuble résidentiel à trois étages de la rue Laviolette à Trois-Rivières. Selon les informations recueillies par Le Nouvelliste, après la déflagration, un mur de briques de l'édifice à appartements s'est partiellement effondré, blessant un passant. Des témoins qui ont porté secours au malheureux, un jeune cycliste, relatent qu'il était mal en point. «Il était magané, pauvre ti-gars, il avait l'air perdu, il avait clairement une commotion cérébrale», raconte l'un de ceux-ci. Un autre blessé a aussi été transporté à l'hôpital.
L'incendie s'est déclaré dans le haut du bâtiment.

Selon les premiers témoins, c'est un incendie mineur qui aurait d'abord mis le feu à un combustible qui s'écoulait du bâtiment. Deux explosions successives auraient ensuite été entendues, une à l'arrière et une deuxième à l'avant du bâtiment, quelques instants plus tard, projetant une importante quantité de briques au sol. Tandis que les pompiers combattaient l'incendie, de la fumée se dégageant du bâtiment adjacent a laissé craindre un moment que le brasier se propage davantage. Or, les flammes auront finalement été contenues au seul immeuble à logement où le feu s'était d'abord déclaré.

La Croix-Rouge était sur les lieux pour porter assistance aux sinistrés. Un autobus de la STTR a même été réquisitionné pour abriter les quelques familles qui se retrouvent à la rue. Vers 15 heures, les pompiers arrosaient encore ce qu'il restait du bâtiment, que l'on s'affairait par ailleurs à démolir. L'immeuble n'était en effet plus que débris en fin d’après-midi.

La rue Laviolette a été fermée et le courant a été coupé dans le secteur une bonne partie de la journée. Au plus fort de l'incendie, un épais panache de fumée était visible des kilomètres à la ronde. Les pompiers, une soixantaine au total, ont dû composer avec une chaleur écrasante. Outre les témoignages recueillis sur place, aucune information n'était encore disponible dimanche quant à ce qui pourrait être à l'origine du sinistre..