Incendie à la Station Val-Mauricie: témoin recherché

SHAWINIGAN — L’enquête se poursuit dans le dossier de l’incendie qui a complètement ravagé la Station plein air Val-Mauricie le 11 mai dernier. La Sûreté du Québec demande l’aide de la population afin d’identifier un témoin important relativement à cet événement.


La Sûreté du Québec a publié une photo de ce témoin. Il aurait parlé avec des personnes directement sur la scène de l’incendie. Il conduisait un cyclomoteur. 

Cet homme portait, au moment de l’événement, des bottes de travail, un jeans bleu, un manteau noir et un casque de moto blanc et noir. Le cyclomoteur bleu était muni d’un support derrière le siège arrière. 

Au Parc de l’île Melville, on se réjouit que l’enquête avance et on continue de penser que l’incendie aurait pu être allumé par des jeunes.

«C’est ce qui est dans les cartons des enquêteurs. […] Il y a des jeunes qui allaient faire l’école buissonnière là-bas», a commenté rapidement la présidente-directrice générale du Parc de l’île Melville, Marie-Louise Tardif.

«On est au courant du dossier depuis le début, évidemment on est content que ça avance au niveau de l’enquête», a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, pour Marie-Louise Tardif, le plus pressant c’est la reconstruction. On veut avoir des installations pour la prochaine saison hivernale.

«On met nos efforts et de la pression, de la pression gentille, pour que ce soit reconstruit. Plus les jours et les semaines passent, plus il y a de possibilités que la construction ne soit pas terminée pour décembre. Ce serait donc des pertes d’emplois, des pertes de services. C’est ça qui est malheureux. On veut que les travaux pour la reconstruction s’amorcent rapidement», a-t-elle affirmé.

Rappelons que toute information pouvant permettre d’identifier cet individu peut être communiquée de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.