Le directeur général de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, Luc Galvani, son président Claude Lessard et la directrice de l’école Marie-Leneuf, Micheline Hamel, sont particulièrement fiers du résultat des travaux.

Inauguration de l’école Marie-Leneuf: «Adapté, spacieux, lumineux»

Trois-Rivières — «Je suis heureuse! C’est merveilleux», s’était exclamée avec émotion la directrice de l’école Marie-Leneuf, Micheline Hamel, en septembre 2016. C’était après avoir entendu de vive voix le ministre de l’époque, Sébastien Proulx, annoncer une contribution gouvernementale qui aura finalement atteint 19,9 millions de dollars. Trois ans plus tard, l’heure était à l’inauguration des nouveaux espaces et des travaux de rénovation.

«Chaque jour, je peux constater et confirmer l’impact positif qu’apporte un environnement adapté, spacieux et lumineux sur le développement et la vie scolaire de mes élèves. Depuis l’agrandissement de notre école, c’est 50 % moins d’interventions qui sont faites de la part du personnel de l’école. Notre école est magnifique et cela se ressent sur le comportement des jeunes et le climat scolaire», a-t-elle témoigné, jeudi, lors d’une cérémonie officielle.

Avec une superficie totale de 6580 mètres carrés, c’est une augmentation du plus du double de la superficie de plancher qui a été construite et aménagée afin de répondre adéquatement aux besoins très particuliers des 130 élèves et des 75 membres du personnel de l’école Marie-Leneuf.

Selon le directeur général de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, Luc Galvani, rien n’a été laissé au hasard afin d’offrir un environnement sécuritaire et adapté à ces élèves dont les besoins d’équipements spécialisés, l’approche pédagogique et les modèles d’encadrement ne peuvent être offerts par une école régulière.

Larges corridors, débarcadères couverts pour le transport scolaire, salles de toilettes et cuisine adaptées, salles de dîner, bassin thérapeutique et trois salles Snoezelen (blanche, noire et sensorielle) sont maintenant accessibles aux élèves de 4 à 21 ans fréquentant cet établissement scolaire.

En d’autres mots, l’agrandissement et la rénovation de l’école auront permis l’ajout d’environ dix classes avec une zone d’apprentissage individualisée, une salle de cafétéria séparée pour les élèves du secondaire, une salle blanche, une salle sensorielle, une salle d’art plastique et une bibliothèque, un local de service de garde, deux ateliers de cuisine adaptés et un débarcadère intérieur.

«Avec ce nouveau bâtiment, la Commission scolaire du Chemin-du-Roy se dote d’un équipement moderne et respectueux de l’environnement grâce à l’éclairage et la ventilation naturelle des espaces ainsi que le choix des matériaux tels que le bois. Nos élèves et notre personnel bénéficient d’une infrastructure digne des meilleures écoles du Québec», a souligné M. Galvani qui, dans ses anciennes fonctions, avait déjà plaidé pour une pression gouvernementale en faveur de cette réalisation en 2014.

Pour le président de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, Claude Lessard, «cette construction, c’est l’histoire de gens engagés et mobilisés qui travaillent à offrir le meilleur à ces élèves». «Au nom de tous les commissaires, je tiens à les remercier pour leurs compétences, leur professionnalisme et leur engagement envers nos élèves», a-t-il ajouté.

L’école Marie-Leneuf a été fondée en 1976. Les services sont offerts à des jeunes vivant avec des limitations importantes relevant d’une déficience intellectuelle variant de moyenne à profonde, de troubles du spectre de l’autisme, de déficience motrice grave et/ou de trouble psychopathologique.