La structure du Colosse est située devant la caserne du secteur Sainte-Gertrude, à Bécancour.

Inauguration de la structure du Colosse à Sainte-Gertrude

Dorénavant, en circulant dans le secteur Sainte-Gertrude à Bécancour, il sera impossible de manquer un cheval métallique d'une hauteur de 12 pieds, installé en face de la caserne de pompier du boulevard du Parc-Industriel. Appelée le Colosse, cette structure fort impressionnante se veut un moyen de générer un sentiment d'appartenance.
Selon le conseiller municipal Raymond St-Onge, cet animal a été sélectionné par les diverses instances collaboratrices au projet comme élément de représentativité du secteur qui marquera physiquement l'entrée de ce dernier. C'est du moins ce qu'il a expliqué, jeudi, lors du dévoilement du Colosse par la Ville de Bécancour et le Comité de revitalisation du secteur Sainte-Gertrude qui fut créé à la suite du Chantier économique de la Ville de Bécancour en 2015. 
Outre Gentilly, Sainte-Gertrude avait alors été identifiée comme une zone dévitalisée. Le comité s'est donc doté d'un plan d'action qui agit sur les axes suivants: la famille, les aînés, les entreprises, les services de proximité, la mise en valeur du patrimoine bâti, l'augmentation du sentiment d'appartenance et la cohésion communautaire. Le comité comprend plusieurs membres de la communauté de Sainte-Gertrude et des représentants de la Ville de Bécancour, en plus d'être accompagné dans ses démarches par la Société d'aide au développement des collectivités (SADC) de Nicolet-Bécancour, en raison de son expertise dans le domaine du développement économique local.
Diverses actions ont déjà été entreprises depuis deux ans, dont notamment la participation à la réfection de la cour de l'école primaire Despins, des collectes de fonds, l'organisation de rencontres entreprises, etc. Cherchant à développer un sentiment d'appartenance et désirant marquer l'entrée du secteur avec un élément surprenant, l'instauration d'une structure en forme de cheval a été proposée.
Ayant de nombreuses entreprises à vocation équestre, un camping équestre et le Parc régional de la rivière Gentilly à proximité, le cheval était tout désigné pour être la tête d'affiche du secteur Sainte-Gertrude.
Pourquoi le Colosse? Le choix du nom de cette structure fait référence à la légende urbaine qui veut que le plus grand et le plus fort cheval du monde ait vécu à Sainte-Gertrude en 1845. «Il mesurait 17 pieds de haut et pesait 5000 livres», raconte celui qui a réalisé la structure au coût de 10 200 dollars, Bernard Giles.
Selon ce propriétaire de la Ferme du Joual Vair, on a fait un tel clin d'oeil à ce cheval lors du choix du nom de cette structure. «Positionnée à l'entrée du secteur, elle aura pour mission de démontrer la fierté, la force vivante des résidents du secteur et générer un sentiment d'appartenance», poursuit cet artiste et bénévole impliqué. .
La Ville de Bécancour et le Comité de revitalisation de Sainte-Gertrude ont tenu à remercier les précieux partenaires qui ont permis la réalisation de ce projet, soit Équipements Piché, S.M.D.M. et Galvanisation Québec. «C'est l'un des résultats du Chantier économique. J'ai hâte de retrouver Sainte-Gertrude au galop», a conclu le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois.