Le Nouvelliste
La professeure Sylvie Lapierre de l’UQTR, spécialiste en gérontologie.
La professeure Sylvie Lapierre de l’UQTR, spécialiste en gérontologie.

Impact négatif du confinement sur la santé des personnes de 70 ans et plus

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Le confinement des personnes de 70 ans et plus, surtout celles qui sont vraiment seules dans la vie, pourrait avoir un impact extrêmement négatif, à moyen terme, tant sur leur santé psychologique que physique. «Les personnes vivant seules courent de 4 à 5 fois plus de risques de se faire hospitaliser», signale l’organisme Les Petits frères en se basant sur un rapport du Conseil national des aînés.