Le Parc de l’île Saint-Quentin rouvrira ses portes à compter du 18 septembre, après plus de neuf mois de fermeture.
Le Parc de l’île Saint-Quentin rouvrira ses portes à compter du 18 septembre, après plus de neuf mois de fermeture.

Île Saint-Quentin: une réouverture partielle le 18 septembre

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Après avoir été fermé au public depuis le mois de janvier pour d’importants travaux, le Parc de l’île Saint-Quentin pourra enfin rouvrir ses portes au public à compter du 18 septembre prochain. Une réouverture qui sera toutefois partielle et progressive, afin de pouvoir respecter les mesures sanitaires et permettre au parc de s’ajuster en fonction de cette nouvelle réalité.

«Ça fait longtemps que les gens nous en parlent, qu’ils ont hâte de revenir à l’île. En même temps, on ne peut pas se substituer à nos responsabilités et il faut faire une réouverture sécuritaire», explique le président de la Corporation du Parc de l’île Saint-Quentin, le conseiller municipal Pierre-Luc Fortin.

La fermeture du parc avait été initialement annoncée de janvier à mai, afin de permettre le grand chantier visant à amener l’aqueduc et les égouts à l’île. Or, l’arrivée de la pandémie et la fermeture de tous les chantiers ce printemps ont forcé le report des travaux de quelques semaines. Au printemps, la Ville a décrété la fermeture du parc pour l’ensemble de l’été, permettant la poursuite des travaux et le commencement d’autres chantiers liés au Plan directeur du parc.

Le 18 septembre, le parc redeviendra donc accessible au public, mais avec des services réduits pour le moment. Un nombre maximal de 1000 personnes à la fois sera autorisé sur le site, et un registre sera tenu à l’entrée afin de pouvoir retracer les gens au besoin. «On pense bien que ça va rassurer les utilisateurs», constate Pierre-Luc Fortin.

Aucun rassemblement ne sera autorisé. Il n’y aura pas non plus de service de restauration. Les salles et les abris ne seront pas accessibles au public, mais les utilisateurs auront accès aux modules de jeux pour enfants, aux sentiers de même qu’à un bloc sanitaire.

Les utilisateurs verront un peu partout des stations de lavage de mains. Le secteur de la passerelle, en préparation pour des travaux, sera lui aussi fermé.

La plage sera également fermée, ce qui est habituel à cette période de l’année puisqu’elle n’est plus surveillée.

La tarification pour entrer au site sera en vigueur dès son ouverture, mais les utilisateurs qui détenaient une carte de membre de l’année 2019 auront accès gratuitement au site, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

«Il faut comprendre que c’est une ouverture qui se fait en fin de saison. Ce n’est plus l’été, et en plus nous devons nous ajuster à la réalité COVID», indique Pierre-Luc Fortin, qui ajoute que les équipes évalueront au fur et à mesure comment le tout se déroule. Il n’est pas exclu que certaines activités puissent être offertes cet hiver, ce sera évalué au fil du temps.

Bien que des travaux majeurs aient été réalisés pour amener l’aqueduc et les égouts, un développement essentiel à la poursuite du Plan directeur, les utilisateurs de l’île ne remarqueront pas nécessairement la portée du chantier. En effet, les travaux ont été effectués sous la terre et l’aménagement paysager a depuis été refait pour faire disparaître toute trace de machinerie qui a opéré à cet endroit depuis le mois de janvier, assure Pierre-Luc Fortin.