Une signature de registre aura lieu le 3 mai à la gare de la rue Champflour en ce qui concerne le projet de sablière dans le secteur Pointe-du-Lac. Seulement 119 personnes sont habilitées à signer ce registre.

Il y aura ouverture de registre

TROIS-RIVIÈRES — Il y aura finalement une ouverture de registre dans le dossier du projet de sablière dans le secteur Pointe-du-Lac à Trois-Rivières. Le projet, qui nécessite un changement de zonage pour un terrain situé aux abords de la rivière Saint-Charles, entre l’aéroport et le rang Saint-Nicolas, ne semble toujours pas passer pour plusieurs résidents du secteur.

Les citoyens de la zone désignée et des zones contiguës avaient jusqu’à jeudi pour présenter une demande d’ouverture de registre afin de s’opposer à ce changement de zonage. Pour être recevable au greffe de la Ville, la demande devait être signée par douze citoyens des zones concernées. Ils auront finalement été 22 à présenter la demande.

Le projet de sablière à cet endroit avait été rejeté par le conseil municipal une première fois à l’été 2017, devant l’évidente opposition populaire. Le promoteur Alain Morrissette est récemment revenu à la charge avec un projet modifié et une pétition positive signée par plusieurs résidents du secteur. Cette fois, l’exploitant accéderait à son site par un chemin menant vers le rang des Garceau puis vers l’autoroute, plutôt que de quitter par le 6e Rang ouest, 6e rang et le rang Saint-Charles, ce qui inquiétait les résidents au départ en raison de l’augmentation du trafic.

Toutefois, lors d’une séance publique d’information tenue sur ce projet modifié, les résidents du secteur ont posé plusieurs autres questions, tant sur les heures d’exploitation de la sablière, le bruit ambiant de même que le risque de contamination des sources d’eau avoisinantes, une question qui resterait à être tranchée par le ministère de l’Environnement si la Ville donnait son aval au changement de zonage.

Un registre sera donc ouvert pour les citoyens de la zone concernée et des zones contiguës, pendant une journée soit le jeudi 3 mai de 9 h à 19 h. Un avis public sera publié le 25 avril pour aviser les citoyens concernés. La signature se tiendra à la gare de la rue Champflour, étant donné que les bureaux du greffe de la Ville y auront été déménagés en raison des importants travaux qui doivent se tenir au stationnement souterrain de l’hôtel de ville.

Au total, 119 personnes sont habilitées à signer le registre. Pour bloquer ce changement au règlement de zonage, il faudra obtenir la signature d’au moins 23 personnes. Si ce nombre devait être atteint, le conseil municipal se retrouverait devant deux possibilités: aller en référendum sur la question, ou tout simplement rejeter la demande de changement de zonage et ne pas aller de l’avant avec le projet.