«Il ne faudrait pas oublier les cégeps»

SHAWINIGAN — Le Syndicat des enseignantes et enseignants du Collège Shawinigan interpelle les candidats de Laviolette-Saint-Maurice pour qu’ils prennent position sur les enjeux relatifs aux cégeps.

«La campagne électorale est dans sa dernière ligne droite et nous déplorons le silence des différents partis sur les questions relatives à l’enseignement supérieur», affirme le président syndical, Luc Vandal.

Son groupe souhaite un engagement politique ferme pour le maintien des cégeps en région. Financement amélioré, adéquat, prévisible et stable des établissements collégiaux, offre de formation diversifiée dans toutes les régions, amélioration significative des conditions de travail: voilà quelques-unes des préoccupations soulevées par le syndicat.