La Ville de La Tuque versera 5000 $ pour le balisage de la rivière Saint-Maurice même si le service ne se rend pas à sa marina.

«Il faut avoir une vision régionale»

LA TUQUE — Le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay, a fait volte-face dans le dossier de la rivière Saint-Maurice avec la MRC de Mékinac et la Ville de Shawinigan. La Ville de La Tuque mettra finalement un montant de 5000 $ qui servira au balisage qui, par ailleurs, ne se rendra pas jusqu’à La Tuque.

«On va y aller une année à la fois avec un budget très restreint. On n’amènera pas le balisage jusqu’à La Tuque. On n’est pas en mesure de recevoir les gens compte tenu du fait que la marina ne répond pas, en termes de services, au déploiement des bateaux», a lancé le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay.

Le conseil municipal a donc accepté de participer à l’entente de mise en œuvre du projet de balisage de la rivière Saint-Maurice pour une période d’une année. L’engagement financier pour l’année 2018 a été fixé à 5000 $, ce montant provient de l’enveloppe budgétaire du Fonds de développement des territoires.

«Cette somme-là est plus symbolique que réelle. Il fallait maintenir le dossier à flot», a noté le premier magistrat.

Rappelons qu’en novembre dernier, la Ville de La Tuque avait annoncé qu’elle allait abandonner le projet de balisage de la rivière Saint-Maurice.

«On n’a plus les moyens», avait alors plaidé fermement le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay. Ce dernier a expliqué, mardi soir, qu’il s’agissait d’une stratégie.

«On voulait, sans taxer les gens, avoir la possibilité de croire à ce dossier-là. Je pense qu’on n’aura pas le choix un jour d’envisager de développer la rivière Saint-Maurice», a-t-il mentionné.

Pierre-David Tremblay a également été clair, il n’y a pas eu de pression de la part de Shawinigan. Il martèle que c’est une bonne entente pour tout le monde.

«Il faut avoir une vision non pas locale, mais régionale. Ça va aider tout le monde dans ce projet-là, dont Shawinigan qui tient beaucoup au balisage de la rivière Saint-Maurice compte tenu de leur projet pour lequel il y a du financement du gouvernement.»

«L’argent va permettre le balisage jusqu’à Mattawin, ça va permettre à la MRC de Mékinac et de Shawinigan d’utiliser entièrement le grand lac, l’étendue d’eau pour les activités nautiques. Pour nous, quand on sera en mesure d’offrir de meilleurs services, on prolongera le balisage s’il le faut», a indiqué Pierre-David Tremblay.

En attendant, le projet prévoit de petites haltes selon le maire de La Tuque qui n’a pas voulu s’étendre sur le sujet.