Jean Roy est président de la Société d’histoire de Cap-de-la-Madeleine.

Hommage à André et Pauline Julien

Trois-Rivières — La Société d’histoire de Cap-de-la-Madeleine soulignera ses 80 ans lors d’un événement au cours duquel on rendra hommage à André et Pauline Julien pour leur apport à l’ancienne ville de Cap-de-la-Madeleine. L’événement, qui se tiendra le 28 novembre prochain, permettra du même coup la présentation d’un récital de la chanteuse Inès Talbi qui rendra hommage à Pauline Julien.

La soirée se déroulera en deux volets, explique le président de la Société d’histoire de Cap-de-la-Madeleine, Jean Roy.

Dès 16h, le public sera invité au centre culturel Pauline-Julien afin d’assister au lancement du numéro spécial de la revue Le Madelinois, numéro intitulé «Années Julien 1951-1960». L’ouvrage, tiré en 300 exemplaires et qui sera disponible sur place, traitera principalement de ces années où le maire André Julien exerça trois mandats comme premier magistrat, et où sa sœur Pauline Julien allait faire ses premiers pas comme chanteuse pour devenir l’une des figures féminines les plus marquantes de la chanson québécoise.

«La revue comprendra plusieurs articles pour mettre l’accent sur le frère et la sœur. On y parlera de l’émergence de Pauline, en même temps que de traiter de la jeunesse madelinoise. Il sera aussi question des défis du maire André Julien, car on reconnaît encore aujourd’hui que la modernisation de la gestion municipale a notamment été mise en route par le maire Julien», considère Jean Roy, ajoutant que la population du Cap-de-la-Madeleine a pratiquement doublé durant les années où il a occupé la mairie.

Plusieurs autres sujets seront également traités dans la revue, dont un article consacré au journal Nos Droits, un ouvrage de promotion de l’Union Nationale, de même que des articles portant sur la corruption, le congrès marial de 1954 et les différents éléments du patrimoine bâti.

En soirée, à 19h, la chanteuse Inès Talbi offrira un spectacle Hommage à Pauline Julien, en présence notamment de la fille de Pauline Julien, Pascale Galipeau.

Bien que le lancement de la revue Le Madelinois soit ouvert au public gratuitement, les personnes intéressées à assister à ce concert doivent réserver leurs billets à l’avance à la billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson au (819) 380-9797 ou enspectacle.ca.

Revitalisation

La Ville de Trois-Rivières ayant récemment annoncé le déploiement d’un vaste plan de revitalisation du Bas-du-Cap, la Société d’histoire de Cap-de-la-Madeleine compte bien profiter de cet événement pour saisir la balle au bond et proposer sa contribution dans ce vaste chantier, d’autant plus que la soirée se déroulera sous la présidence d’honneur du maire Jean Lamarche, lui-même résident du Bas-du-Cap.

«On va certainement souligner l’importance que les historiens puissent contribuer à la revitalisation», assure Jean Roy, citant au passage plusieurs exemples de remise en valeur qu’il espère voir se concrétiser, dont la réfection du Parc du Moulin qui a, selon lui, été laissé à l’abandon au cours des années et dont le cachet historique demeure important à préserver.

«Pour continuer de cultiver l’appartenance, il faut toujours se rappeler des raisons de cette appartenance. Ce que l’on souhaite faire, c’est de continuer à rappeler aux gens ce que leurs parents et grands-parents ont bâti, afin de les inciter à cultiver et conserver cette fierté et cet héritage», ajoute Jean Roy.