Plus de 2,5 millions $ serviront à la réfection du rang Sud à Hérouxville, un projet qui était sur la table depuis 2015. Sur la photo: la députée de Champlain, Sonia LeBel et le maire d’Hérouxville, Bernard Thompson.
Plus de 2,5 millions $ serviront à la réfection du rang Sud à Hérouxville, un projet qui était sur la table depuis 2015. Sur la photo: la députée de Champlain, Sonia LeBel et le maire d’Hérouxville, Bernard Thompson.

Hérouxville: plus de 2 millions $ pour la réfection du rang Sud

Michaël Fréchette
Le Nouvelliste
Hérouxville — La municipalité d’Hérouxville bénéficiera d’une aide financière de 2 510 115 $ afin de procéder à la réfection du rang Sud. C’est ce qu’a annoncé la députée de Champlain, Sonia LeBel, au nom du ministre des Transports, François Bonnardel, vendredi.

«C’est un chantier qui était très attendu par les citoyens d’Hérouxville. Je suis donc très heureuse de pouvoir en faire l’annonce aujourd’hui. On sait que l’entretien des routes est un enjeu important en région et j’estime que cette enveloppe de plus de 2,5 millions $, en plus d’améliorer le réseau routier local, améliorera la qualité de vie des gens qui y circulent», a indiqué Sonia LeBel.

Même son de cloche pour le maire d’Hérouxville, Bernard Thompson, qui explique avoir passé bon nombre d’heures sur le dossier qui était sur la table depuis 2015.

«Je suis plus que satisfait de l’annonce. Depuis 2015 qu’on mettait de l’avant ce projet. Les citoyens vont être très heureux de savoir qu’on peut enfin le réaliser, cinq ans plus tard. C’était très attendu. Je salue le travail qui a été fait par Sonia LeBel qui a bien défendu notre projet auprès de François Bonnardel. On est très heureux du dénouement», a-t-il ajouté.

Le ministre des Transports, François Bonnardel a souligné que le gouvernement répond ainsi aux besoins des municipalités en matière de voirie locale. Dans le cadre du dernier budget, les sommes destinées au réseau municipal par l’entremise du Programme d’aide à la voirie locale ont été bonifiées de 310 M$. De ce montant, 100 M$ servent à soutenir les municipalités dans le contexte actuel de la pandémie de COVID-19. De plus, en ce qui a trait au budget 2020-2021, un montant supplémentaire de 30 M$ a été alloué pour les volets Entretien des routes locales et Entretien des chemins à double vocation.

Certaines modalités ont aussi été bonifiées, notamment, l’admissibilité du réseau routier municipal, l’abaissement du seuil minimal à 250 camions chargés par année pour obtenir une aide financière et la modulation des subventions en fonction du nombre de passages.

Les travaux s’amorceront d’ici le 31 août prochain, identifiée comme la date limite au dire de Bernard Thompson qui admet être optimiste de les voir entamer plus tôt.

«On va débuter dès qu’on a les autorisations des Affaires municipales puisqu’il y a toujours les emprunts qui doivent être approuvés. Aussitôt que c’est signé, on débute. Les soumissions sont déjà complétées. La firme Marcel Guimond de Saint-Adelphe est mandatée pour les travaux. Ça ne devrait pas tarder, d’après moi, on devrait avoir les autorisations dans le courant de la semaine, a-t-il conclu.