Un chèque de 164 000 $ a été remis au CIUSSS-MCQ pour le projet d'hémodialyse à La Tuque. Sur la photo: René Larouche, président du Club Lions de La Tuque, Karine Lampron, du CIUSSS-MCQ, Caroline Bérubé, présidente de la Fondation pour la santé du Haut Saint-Maurice, et  Ritane Duchesneau du Club Lions de La Tuque.

Hémodialyse à La Tuque: 164 000 $ pour le projet

Le Club Lions de La Tuque a remis la somme de 164 000 $, jeudi, à la Fondation pour la Santé du Haut Saint-Maurice pour le projet d'hémodialyse. L'argent servira pour l'achat d'équipements et de matériel requis pour le projet.
Actuellement, une personne qui doit recevoir des traitements d'hémodialyse, essentiels à sa survie, doit se rendre à Trois-Rivières quelques fois par semaine. Le Club Lions de La Tuque a été sensibilisé à cette réalité et a décidé de s'impliquer activement en sollicitant des partenaires pour d'atteindre l'objectif monétaire de 164 000 $.
«L'objectif, étant atteint, nous sommes tous confiants que ce service de proximité, qui sera offert dans le Haut Saint-Maurice, permettra une augmentation de la qualité de vie de la clientèle visée et de leurs proches», a mentionné René Larouche, président du Club Lions. 
Afin d'amasser ce montant, le Club Lions de La Tuque s'est associé au Conseil des Atikamekw de Wemotaci, à la Fondation internationale des Club Lions, à Diabète Mauricie ainsi qu'à la Fondation pour la Santé du Haut Saint-Maurice. 
«C'était tout naturel de s'associer avec eux, parce que la santé de la population ça fait partie de notre mission. C'était un honneur de participer à ce projet-là [...] Ce sont les citoyens qui vont en bénéficier», a lancé Caroline Bérubé, présidente de la Fondation pour la Santé du Haut Saint-Maurice. 
Rappelons que le projet d'hémodialyse suit son cours. La construction a débuté le 9 janvier dernier.
«On est à l'étape des travaux d'aménagement de l'unité satellite. Les travaux sont en cours. La fin de la construction est prévue pour la fin septembre 2017 si tout va bien» a souligné Karine Lampron, directrice adjointe Services de santé primaire et gestion des maladies chroniques au CIUSSS-MCQ.
Le 164 000 $ servira à l'achat d'équipements qui sont nécessaires pour les soins dans l'unité d'hémodialyse.
«La contribution et l'aide permettent d'offrir des meilleurs services à la population. Quand les partenaires et les fondations nous supportent, c'est toujours plus facile de mener à bien les projets. C'est une aide très précieuse», a-t-elle conclu.