La culture atikamekw sera valorisée au camp Minogami.

Valorisation de la culture atikamekw

Shawinigan — Dans le cadre des célébrations entourant la journée nationale des peuples autochtones, le Camp Minogami présentera un outil pédagogique qui permettra aux jeunes d’apprendre à connaître les histoires atikamekw reliées au territoire. Le 19 juin, on procédera au dévoilement officiel de la carte Nitaskinan produite par un partenariat entre le camp Minogami, le Conseil de la Nation atikamekw et le réseau DIALOG.

Installée sur un mur adjacent à un bâtiment principal de la cafétéria du camp, la carte sera visible pour tous les visiteurs ou campeurs du camp Minogami. Les jeunes qui partent en expédition de canot durant les séjours d’été pourront en apprendre davantage sur l’histoire atikamekw avec un livret de plus de 20 pages, expliquant les toponymes nehiromowin.

Situé à Shawinigan en Mauricie, le camp Minogami partage une partie de son histoire avec les ancêtres de ce territoire. Le camp se situe sur une terre atikamekw appelée le Nitaskinan.

«Il va sans dire que la vie de camp en est beaucoup influencée, teintant ainsi les légendes, les chansons, le vocabulaire et les activités d’une touche de culture autochtone. Par souci d’intégrité envers la culture autochtone ainsi que d’éducation et de sensibilisation des jeunes envers les échanges culturels et les réalités autochtones, le camp Minogami a développé différents partenariats d’échange afin de mettre en valeur la culture atikamekw, en plus de modifier les traditions étant les plus ancrées au camp, s’assurant ainsi d’éviter toute confusion au niveau de l’interprétation», a-t-on fait savoir.

C’est au cours d’expéditions et à travers diverses initiatives de la colonie de vacances que les campeurs seront mis en contact avec la culture atikamekw, et même directement avec les peuples autochtones. La carte du Nitaskinan est un pas de plus vers une collaboration et une mise en valeur de leur patrimoine.