Christine Jean (à gauche) sera présidente d'honneur de la troisième édition du Relais pour la vie à La Tuque. Elle est accompagnée de Caroline Bérubé, la présidente du comité organisateur.

Une troisième édition bonifiée pour le Relais pour la vie à La Tuque

Le Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer sera de retour en sol latuquois le 7 juin prochain pour une troisième édition. Pour l'occasion, les organisateurs ont décidé d'ajouter des nouveautés.
«On veut atteindre le même succès que dans les années passées. Pour notre troisième année, on a essayé de faire quelque chose de nouveau, de faire certains ajouts pour maintenir l'intérêt de la population», a souligné la présidente Caroline Bérubé.
Il y aura une prestation spéciale de l'ex-académicien François Babin, des amuseurs publics seront sur place au plus grand plaisir des tout-petits et une touche autochtone a été intégrée. Si la formule du Relais pour la vie, est la même à travers la province, il en relève de chacun de lui ajouter une touche locale. «On a décidé d'amener une touche autochtone cette année. Ça va être une cérémonie du lever du soleil. Ça sera notre couleur ici à La Tuque», a expliqué Mme Bérubé.
L'an dernier, ils étaient 562 marcheurs divisés dans 52 équipes, 113 survivants accompagnés de 87 aidants et 125 bénévoles réunis au centre-ville de La Tuque pour la deuxième édition. De plus, 2564 luminaires, vendus en mémoire ou en l'honneur de personnes atteintes du cancer, ont été allumés pour la cérémonie des luminaires. Près de 110 000 $ avaient été amassés, comme quoi la pluie n'avait pas refroidi les ardeurs des Latuquois.
«On ne peut pas avoir pire que la température de l'an passé. Malgré tout, les gens sont restés jusqu'au matin. On a annoncé le montant devant beaucoup de gens mouillés. Ç'a été une grosse preuve de la mobilisation de notre milieu», soutient la présidente.
Pour cette troisième édition, Christine Jean, sera présidente d'honneur de l'événement. Elle a elle-même gagné son combat contre le cancer, en plus d'avoir des gens qui en ont souffert et qui en souffrent toujours dans sa famille. «Je vais embarquer à 100 %, la cause me tient à coeur. J'ai des raisons d'y croire et je vais être là», a-t-elle lancé.
Les Latuquois sont attendus en grand nombre par le comité organisateur sur le site du La Tuque High school afin d'amasser des fonds pour vaincre le cancer.
«En 2013, c'est 515 personnes qui ont eu recours à l'aide matérielle et financière, et ce, en Mauricie seulement. Près de 125 000 $ ont été remis à la population mauricienne sous forme d'aide financière», a mentionné Maude Paquette Normandin, de la Société canadienne du cancer.
5 à 7 des capitaines
Le comité organisateur du Relais pour la vie de La Tuque tiendra le 5 à 7 des capitaines à la Place du parc le 12 mars afin d'informer les gens de la marche à suivre pour participer et pour bien se préparer au Relais. Le comité organisateur sera sur place afin de répondre aux questions. «On ne participe pas juste parce que c'est le Relais, on participe parce qu'on y croit. C'est un événement rassembleur, et touchant. L'événement est également heureux parce qu'il est porteur d'espoir», a conclu Caroline Bérubé.