Le CPE Premier Pas de La Tuque va célébrer la semaine des tout-petits.

Une marche pour célébrer la semaine des tout-petits

La Tuque — Le CPE Premier Pas de La Tuque a décidé de célébrer en grand la semaine des tout-petits. Plusieurs activités sont prévues à compter de la journée internationale de l’enfant du 20 novembre. Les festivités se termineront avec une grande marche dans les rues de La Tuque en collaboration avec le Centre d’amitié autochtone de La Tuque (CAALT) le 23 novembre.

«On ne peut pas passer à côté de cette semaine-là sans la souligner. Il y a des activités pour les enfants et leurs parents. On veut en même temps sensibiliser la population à l’importance des enfants dans notre population. Éventuellement, ce sont eux qui vont être nos décideurs. Il faut penser à leur avenir, leur environnement…», a mentionné la directrice générale du CPE Premier pas, Christiane Morin.

Durant cette semaine, les dirigeants du CPE veulent que les gens soient sensibles, entre autres, aux interactions qu’ils ont avec les enfants.

«Parfois les gens ne considèrent pas les enfants. Il faut prendre le temps de bien agir, de bien intervenir avec eux. Ça fait une différence sur l’estime de soi de l’enfant, et ça pourrait aider la société», a-t-elle ajouté.

Les enfants sont une priorité dans la culture atikamekw. Lucie Petiquay, membre du comité organisateur, insiste sur le fait que les tout-petits représentent l’avenir.

«Ils ont des droits, des droits de protection, des droits d’être aimé, d’être éduqué en toute égalité... comme nous en tant qu’éducatrices et parents. Les enfants sont notre avenir, nous devons les préparer», a-t-elle lancé.

Les activités entourant la semaine des tout-petits débutent lundi. Les parents des enfants seront accueillis avec un café et il y aura une remise de ruban.

«Le ruban va peut-être amener des questionnements. Ils vont pouvoir sensibiliser leurs collègues, amis… à la semaine des tout-petits!», a souligné Mme Morin.

Mardi, une Kokom, qui signifie grand-mère en atikamekw, viendra donner un atelier aux jeunes. Mercredi, il y aura des séances de yoga et jeudi, ce sera la grande marche. 

«On va partir du CAALT. Après on va finir avec un mini Pow-Wow dans la salle communautaire. Dans l’après-midi, il va y avoir des activités au Centre d’amitié aussi», a conclu Mme Petiquay.