Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.

Nouvelle politique d'aide aux villégiateurs à La Tuque

Les excédents annuels de 621 800 $ générés par la gestion des baux de villégiature privée et de certains titres miniers sur le territoire seront réinvestis en Haute-Mauricie. La Ville de La Tuque a adopté récemment une nouvelle politique d'aide aux villégiateurs sur les terres publiques pour la réalisation de projets en voirie forestière ou à caractère environnemental d'intérêt collectif.
«Je suis très heureux de l'aboutissement de ce projet, car c'était l'un des objectifs du conseil d'offrir de l'aide directe aux villégiateurs. Nous avons eu deux rencontres publiques avec les villégiateurs l'an dernier. Nous avons discuté avec eux de nos orientations. Nous les avons écoutés. L'adoption de cette nouvelle politique est un beau travail de concertation avec le milieu. Nous en sommes fiers. Avec nos 30 000 km de chemins forestiers, nous avons l'un des plus beaux territoires de villégiature au Québec et nous voulons continuer de le développer», a souligné le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.
Avec cette politique, la Ville, en vertu de ses compétences d'agglomération, pourra offrir de l'aide financière aux associations de villégiateurs présentes en Haute-Mauricie. Selon les élus, cette politique témoigne de l'importance accordée au développement du secteur forestier et au potentiel offert pour la pratique d'une multitude d'activités en forêt dans la région de La Tuque. Ils reconnaissent également que la villégiature privée représente un moteur économique important pour la région. L'adoption de la politique est la première étape qui permettra le financement de projets.
Il faut dire que le projet avait été présenté aux villégiateurs le 17 novembre dernier dans le cadre d'une rencontre et qu'il avait été bien accueilli. La majorité du fonds ira dans l'entretien des routes forestières, des ponts et des ponceaux. La création d'une réserve pour les situations d'urgence est également prévue.
Cette politique est destinée à soutenir les associations de villégiateurs situées sur le territoire du Haut Saint-Maurice. Ces derniers ont jusqu'au 30 avril pour effectuer une demande d'aide financière pour un projet dans le cadre de cette politique en utilisant le formulaire disponible sur le site Web de Ville de La Tuque.
Un comité de priorisation de projets sera ensuite formé pour étudier les demandes reçues et faire des recommandations au conseil d'agglomération. Ce comité sera composé de trois élus, un représentant des gestionnaires de zecs et de trois représentants des villégiateurs. Un appel de candidatures pour former ce nouveau comité de priorisation sera lancé la semaine prochaine.
Cette politique s'appliquera sur l'ensemble du territoire de Ville de La Tuque, ainsi que sur le territoire de la municipalité de Lac-Édouard et celui de la municipalité de La Bostonnais qui forment l'agglomération de La Tuque, soit une superficie de 29 310 km.