La députée de Laviolette, Julie Boulet, a annoncé une aide financière de plus de 2,9M$ pour le Complexe culturel Félix Leclerc. Elle est accompagnée de la directrice générale et artistique, Sandie Letendre, du maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay et du président du conseil d’administration, Jean Duchesneau.

Le Complexe culturel Félix-Leclerc fera peau neuve

La Tuque — Le Complexe culturel Félix-Leclerc subira une véritable cure de rajeunissement dans les prochains mois. Le gouvernement du Québec a accordé une aide financière de 2 970 100 $ pour la réfection et la mise aux normes du Complexe culturel Félix-Leclerc à La Tuque. L’octroi a été dévoilé, jeudi, lors d’une série d’annonces faites par la députée de Laviolette et ministre du Tourisme, Julie Boulet, en Haute-Mauricie.

«Ça fait trois ans qu’on travaille là-dessus! On est extrêmement content aujourd’hui, c’était très attendu. On le prend comme un cadeau pour notre 20e anniversaire qui approche. On vise le début des travaux pour cet été. La programmation ne devrait pas être affectée par les travaux», a lancé la directrice générale et artistique, Sandie Letendre.

Le projet de rénovation touche l’ensemble du bâtiment et comprend notamment des travaux à l’enveloppe et aux fondations. Plusieurs améliorations seront aussi apportées à la salle de spectacle La Forestière, dont le remplacement des fauteuils, du système de gradins rétractables et de l’éclairage. La sonorisation sera modernisée et l’acoustique de la salle sera améliorée.

Le Complexe culturel Félix-Leclerc accueille annuellement quelque 37 000 visiteurs, ce qui en fait un lieu privilégié pour la diffusion des arts de la scène en Haute-Mauricie. 

«Le projet annoncé assurera la poursuite des activités de ce diffuseur dans un environnement sécuritaire et avec de l’équipement adapté aux exigences des productions actuelles», a indiqué Julie Boulet, ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette.

«Le Complexe a coûté 4 millions à l’époque et aujourd’hui on en remet presque autant pour le remettre  à niveau. C’est significatif  […] Ça va stimuler l’économie, mais surtout ça va consolider l’offre touristique et culturelle de la région. Cela permettra également d’attirer des spectacles de haut niveau», a-t-elle ajouté.

Le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay, n’a pas manqué de souligner l’importance de Complexe dans l’offre culturelle à La Tuque.

«Il faut offrir des services culturels de qualité à nos citoyens. La culture est aussi importante que peuvent l’être les sports et les loisirs. Je pense qu’il faut un heureux mélange de tout ça. C’est une question de rétention, de qualité de vie et de rayonnement. D’avoir des équipements à la fine pointe et modernes ça rejoint ces objectifs», a-t-il lancé.

185 000 $ pour les sentiers

Le club de Moto-neige La Tuque a également reçu deux aides financières de Québec. Un premier montant 155 000 $ a été versé pour l’amélioration de trois sections de sentiers situés en Haute-Mauricie. Il permettra à l’organisme de réaménager une partie des sentiers 73 et 83, notamment en élargissant la surface praticable et en rectifiant les courbes accentuées, afin de les rendre plus sécuritaires. Puis une somme de 30 000 $ a été accordée pour l’entretien des sentiers visant le respect de la faune et de l’habitat.

48 000 $ pour la Clé des Champs

Le gouvernement du Québec a également versé un montant de près de 48 000 $ au CPE la Clé des Champs. L’argent servira à remplacer des fenêtres afin d’offrir un environnement accueillant et sécuritaire aux enfants qui fréquentent l’établissement.