La Tuque doit préciser certaines factures

Des membres de l'organisation municipale de la Ville de La Tuque se sont rendus à Québec, mercredi, pour rencontrer le gouvernement. La rencontre était en lien avec le remboursement des factures de près de 2 M$ demandé à la suite de l'abandon du projet de minicentrale Manouane Sipi. «On a rencontré les fonctionnaires du gouvernement pour les réclamations. Ils avaient certains questionnements par rapport aux factures. Dans l'ensemble, tout s'est bien passé», a expliqué le directeur général de la Ville deLa Tuque, Marco Lethiecq.
La courte réunion a donc permis à la Ville de La Tuque de préciser certaines de leurs réclamations. Il s'agissait de la dernière ville du groupe des six à s'entretenir avec le gouvernement dans ce dossier. «On va leur répondre, et on va attendre la suite des choses. [...] On ne sait pas quand ça va se régler, mais on sait que nous étions les derniers à être rencontrés pour les factures», a précisé le directeur général.
Le projet des éoliennes a également été brièvement abordé lors de cette rencontre. «On en a parlé un peu. Ils nous ont mentionné qu'ils continuaient à étudier le projet. Il n'y avait pas vraiment de nouveau, mais ils ont dit que le projet avançait. Ils ne voulaient pas dire si c'était positif ou négatif, mais ça avance», soutient M. Lethiecq.
Le groupe des six municipalités touchées par la fin du programme de minicentrales s'est d'ailleurs réuni, mercredi soir, pour discuter du projet d'éoliennes. «Les gens sont positifs, et il y a toujours unanimité pour aller de l'avant avec ce projet-là. On attend d'avoir un signe du gouvernement, et on a hâte de l'avoir», a conclu le directeur général de la Ville de La Tuque.