La station Wemogaz renaîtra

Le Conseil des atikamekws de Wemotaci a annoncé, hier, avoir procédé à l'achat des actifs de Wemogaz, après des mois de recherche de solution afin de régler l'épineux dossier de l'approvisionnement en essence et d'huile à chauffage à la suite de la fermeture de l'entreprise en mai 2013.
Dans un communiqué, le Conseil soutient que c'est par souci de donner à la communauté de Wemotaci un service essentiel de distribution d'essence et d'huile à chauffage que les démarches ont été entreprises.
«Aujourd'hui en 2014, c'est un service essentiel que nous nous devons d'avoir, le Conseil des atikamekws de Wemotaci a mandaté la direction générale, la direction du secteur des immobilisations et du logement et la Corporation de développement économique Nikanik à pousser le dossier», a déclaré le chef David Boivin.
Le secteur des immobilisations et du logement travaille en étroite collaboration avec les ministères concernés, dont le ministère de l'Environnement.
«Malgré le fait qu'il y a plusieurs étapes à franchir, le mandat avec mon équipe de travail consiste principalement à trouver le financement pour la caractérisation des sols et s'il y a lieu la décontamination. Nous informerons la population de l'évolution du dossier», a mentionné Ayami Chilton, directeur de l'immobilisation et logement du Conseil des atikamekws de Wemotaci.
La corporation de développement économique Nikanik a eu le mandat de coordonner le projet d'acquisition et de démarrage de la station de gaz, notamment dans les négociations avec les fournisseurs et la liquidation de l'inventaire de l'ancien dépanneur Wemogaz.
«Notre principal objectif est de tout mettre en oeuvre pour que la station de gaz soit rouverte d'ici avril 2014, nous travaillons en collaboration avec la société Nictamitakok qui assurera la gestion de la station de gaz de façon temporaire jusqu'à ce que le Conseil des atikamekws prenne des orientations quant à son avenir», a précisé Michel Noël, directeur de la corporation Nikanik.
Le Conseil de Wemotaci a tenu à souligner la collaboration de l'ancien propriétaire, André Ambroise, qui a permis d'avancer rapidement dans le projet d'acquisition des actifs de Wemogaz.