Le Nouvelliste

Journée nationale des langues autochtones

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Aujourd'hui, les 6000 Atikamekws de la Mauricie sont invités à n'utiliser que leur langue maternelle, et ce, dans toutes les communications qu'ils ont. «Une journée pour nous rappeler de protéger notre langue. Pour être fiers d'elle», explique l'instigatrice de l'évènement, la linguiste Nicole Petiquay.