Manon Côté, directrice générale de la CCIHSM, et Stéphanie Allard, conseillère aux entreprises à la SADC, entourent Josée Lavigueur la conférencière invitée.

Josée Lavigueur vante l'activité physique aux femmes d'affaires

L'activité au féminin est devenue au fil du temps un véritable incontournable dans la programmation de la Chambre de commerce et d'industrie du Haut-Saint-Maurice (CCIHSM). Près d'une centaine de personnes se sont déplacées, mercredi, pour la conférence de Josée Lavigueur.
«Les femmes doivent trouver l'activité physique qui leur fait plaisir. Je leur souhaite d'être capables, avec les outils que j'ai amenés, de mettre le doigt sur une activité qu'elles aimeraient répéter régulièrement. C'est un peu ça le message de ma conférence», a lancé Josée Lavigueur.
La mordue d'activités physiques s'est adressée aux membres de la chambre pendant plus d'une heure.
Elle a souligné, notamment, l'importance de l'activité physique sur la santé, sur la qualité de vie de la population vieillissante et sur les jeunes.
Josée Lavigueur en a même profité pour vanter les activités de la Haute-Mauricie. «J'envie votre environnement, c'est extraordinaire. Vous avez toutes les opportunités pour sortir bouger, marcher... Il faut saisir ces occasions», a-t-elle souligné.
Au final, la directrice générale de la CCIHSM, Manon Côté, se disait très heureuse de la réponse des femmes d'affaires du Haut-Saint-Maurice. «Je suis très satisfaite de la solidarité féminine qui est constante. Chaque fois c'est un défi de trouver quelqu'un, mais c'est définitif, cette activité-là va revenir l'an prochain. On se paye la traite une fois par année entre femmes et là, je pense qu'avec Josée Lavigueur, on a eu la crème de la crème».