La petite Laurence Melançon (au centre), sera l'enfant soleil de la Mauricie. Elle est entourée des membres de sa famille, Corinna Melançon et Marie-Ève Jean, du représentant de la maison des jeunes, Sylvain Hudon, de l'animatrice d'Opération Enfant Soleil, Mélanie Gagné, du directeur des services professionnels du CSSSHSM, Claude Bouchard, et du vice-président de la fondation du CSSSHSM, Maurice Martel.

17 578 $ pour les jeunes du Haut Saint-Maurice

Dans le cadre de sa tournée provinciale annuelle, Opération Enfant Soleil a remis un montant de 14 762 $ au CSSS du Haut Saint-Maurice ainsi que 2816 $ à la Maison des Jeunes du Haut Saint-Maurice. L'organisme a également annoncé qu'une jeune Latuquoise sera l'enfant soleil de la Mauricie.
La subvention versée par Opération Enfant Soleil au centre hospitalier contribuera, en partie, à faire l'acquisition d'une table de réanimation néonatale pour améliorer la rapidité et l'efficacité des interventions auprès des nouveau-nés.
«Cet argent-là nous aide énormément. [...] Nous (la fondation) allons compléter. Il y avait une demande pour trois appareils», a souligné Maurice Martel, vice-président de la fondation du CSSSHSM.
«C'est une très belle collaboration, et on espère que ça va être là encore longtemps, parce que cet argent-là est dépensé exclusivement pour les enfants», ajoute-t-il.
Depuis 1993, Opération Enfant Soleil a remis 217 201 $ au CSSHSM et, à ce jour, c'est un montant de près de 3 M$ qui a été attribué dans la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, afin d'offrir les meilleurs soins aux enfants.
La Maison de jeunes Défi-Jeunesse du Haut Saint-Maurice a pour sa part reçu 2816 $ pour l'organisation d'un camp de sensibilisation. Celui-ci tentera de sensibiliser les jeunes aux conséquences négatives de la consommation de la méthamphétamine et leur offrira des outils pour aider leurs pairs. L'argent provient du Fonds Marie-Soleil Tougas d'Opération Enfant Soleil qui permet de soutenir des projets d'aide auprès de jeunes vivant des situations de violence, d'abus, de toxicomanie, de maternité précoce, de prostitution juvénile et de détresse.
«On va partir trois jours et deux nuits avec une vingtaine de jeunes. Notre projet va faire en sorte qu'on leur trouve une passion. On va travailler la confiance et l'estime de soi. C'est une alternative à la drogue», a précisé le représentant de la maison des jeunes, Sylvain Hudon.
Enfant Soleil de la Mauricie
À chaque année, Opération Enfant Soleil souligne le courage d'un enfant malade dans chacune des régions administratives du Québec. Laurence Mélançon, cinq ans, souffre d'arthrogrypose, une maladie neuromusculaire congénitale non évolutive caractérisée par la raideur des articulations. Ses quatre membres en sont atteints et elle souffre également d'une malformation congénitale des pieds. Elle est souvent hospitalisée, et plusieurs interventions sont prévues dans les prochaines années.
La jeune fille est très contente de représenter la Mauricie, et sa mère, Marie-Ève Jean, l'est tout autant. «C'est tout un honneur, je suis très fière de ma fille. C'est inspirant et c'est une très belle expérience pour elle», a-t-elle souligné.