Plusieurs haltes routières saisonnières seront rouvertes plus tôt qu’habituellement. Cette mesure vise à offrir davantage de points d’arrêt aux personnes qui doivent absolument se déplacer.
Plusieurs haltes routières saisonnières seront rouvertes plus tôt qu’habituellement. Cette mesure vise à offrir davantage de points d’arrêt aux personnes qui doivent absolument se déplacer.

Haltes routières: les mesures sanitaires rehaussées

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Le ministère des Transports informe les personnes qui n’ont pas le choix d’effectuer des déplacements essentiels, soit les conducteurs de véhicules lourds et les travailleurs des services essentiels, qu’une série de mesures sanitaires pour rehausser la sécurité des usagers a été mise en place. On rappelle également que le gouvernement demande à toute la population du Québec d’éviter les déplacements interrégionaux.

Plusieurs haltes routières saisonnières seront rouvertes plus tôt qu’habituellement. Cette mesure vise à offrir davantage de points d’arrêt aux personnes qui doivent absolument se déplacer.

On compte cinq haltes qui pourront ouvrir hâtivement dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie, en Estrie, en Chaudière-Appalaches et en Mauricie.

Les haltes saisonnières des Grès, sur l’autoroute 55, en direction nord, et de l’Eau-Vive, sur la route 141, ouvriront dans les prochaines semaines.

La halte saisonnière des Belles-Amours, sur l’autoroute 20, en direction ouest, est ouverte depuis quelques jours.

Les haltes saisonnières du Portage, sur l’autoroute 20, en direction est, et des Corsaires-Acadiens-de-la-Petite-Rochelle, sur la route 132, ouvriront très bientôt également.

Le Ministère a également fait savoir qu’il travaille à déployer des blocs sanitaires équipés pour la désinfection sur six sites situés le long des grands axes routiers, dont les autoroutes 10, 20, 40 et 55 ainsi que la route 138.

Dans toutes les haltes routières permanentes, les toilettes et les stationnements sont accessibles 24 heures par jour. Dans les aires de service, les usagers de la route ont également accès à de l’essence, au dépanneur, au service au volant et au comptoir pour la restauration rapide. Les salles à manger sont toutefois fermées.

On assure que le personnel nettoie et désinfecte les lieux communs sur une base continue.

«Les zones communes et les objets tels que le hall d’entrée, les salles de bain, les sièges, les tables, les comptoirs et les poignées de porte reçoivent une attention particulière», indique le ministère.

Les services des 42 villages-relais sur l’ensemble du territoire sont également toujours accessibles. Les services suivants sont considérés comme essentiels : toilettes et lieux d’arrêt sécuritaires disponibles 24 heures, essencerie et alimentation.

Rappelons que dans les derniers jours, le premier ministre du Québec a demandé à la population du Québec d’éviter les déplacements interrégionaux qui ne sont pas essentiels.