Les enfants ont reçu cette documentation à l’intérieur de sacs de bonbons.

Halloween et religion: une initiative personnelle

Trois-Rivières — L’initiateur du mouvement «Je suis deuxième», dont les cartes d’affaires et la documentation ont été distribuées à des enfants le soir de l’Halloween à Trois-Rivières à l’intérieur de sacs contenant des bonbons, confirme qu’il s’agissait d’une initiative personnelle de la part de membres de l’Église baptiste évangélique de Trois-Rivières.

Appelé à réagir au fait que des parents ont été dérangés par cette distribution à l’occasion de la fête de l’Halloween, donnant l’impression d’une tentative de recrutement, Jean-François Moquin indique que le message véhiculé par «Je suis deuxième» ne s’adresse de toute façon pas aux enfants, mais aux adultes.

«Nous étions au courant que des gens avaient l’intention de distribuer des cartes d’affaires», indique M. Moquin, précisant qu’il n’avait pas été informé que ce serait à l’intérieur de sacs contenant des bonbons.

Toutefois, M. Moquin ne s’indigne pas de l’initiative, au contraire, et ne croit pas que cette distribution ait pu nuire à qui que ce soit. 

«Les gens qui ont fait cette distribution l’ont fait sur un terrain privé, et procédaient aussi à la distribution de chocolat chaud pour les parents lors de cette soirée. L’intention était belle», soutient-il, ajoutant que le mouvement «Je suis deuxième» ne s’identifie à aucune église en particulier, mais vise d’abord et avant tout à faire connaître en ligne des témoignages positifs de gens ayant vécu un changement dans leur vie grâce à la foi.