Martine Pepin
Martine Pepin

Groupe Pepin: famille en tête

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste

La candidate à la mairie de Bécancour, Martine Pepin, se demande si la Ville a une politique familiale qui favorise la conciliation travail, famille et vie personnelle et menant à un plan d’action rassembleur incluant les aînés.

«La croissance actuelle de la Ville et l’arrivée de nouvelles familles sont l’intersection de deux chemins qui mènent directement à la pierre angulaire d’une importante décision. Le Groupe Pepin s’engage à user le réflexe famille dans toutes ses prises de décision et à doter rapidement la Ville d’un plan d’action en ce sens», a-t-elle fait savoir, mercredi, lors d’un point de presse.

À son avis, pour attirer de nouvelles familles, il est primordial de retrouver sur le territoire les trois services essentiels suivants, une garderie, un groupe de médecine familiale et le service Internet haute vitesse. «Heureusement, ces services sont disponibles à Bécancour, mais sans planification et intégration au volet emploi. Car, en effet, sans de nouveaux emplois à offrir, impossible de garder et d’attirer de nouvelles familles», a soutenu Martine Pepin.

Son groupe souhaite que certains plateaux de loisirs fassent l’objet d’une mise aux normes tandis que «d’autres sont attendus patiemment par les familles de Bécancour».

Entre autres, à Saint-Grégoire, sur la rue Cormier, une liste de 150 noms a été remise à la Ville pour y construire un espace de jeu afin d’assurer la sécurité de leurs enfants, et ce, en leur évitant de traverser le «très achalandé» boulevard des Acadiens. Un autre projet est en attente, sur le plateau Laval, au Domaine de la Tour, et le secteur Gentilly s’est vu refuser des jeux d’eau. «Qui a pris cette décision?», a-t-on soulevé en conclusion.