Le Nouvelliste
Annie Roy, directrice générale des Jardins du Campanile et François Maurier, président du Groupe Maurier, ne cachent pas leur fierté à la suite de cet investissement de 2,5 millions $ qui a notamment permis de remettre la salle à manger au goût du jour. Également partenaire du projet mais absent au moment de la photo, Luc Maurice, président du Groupe Maurice.
Annie Roy, directrice générale des Jardins du Campanile et François Maurier, président du Groupe Maurier, ne cachent pas leur fierté à la suite de cet investissement de 2,5 millions $ qui a notamment permis de remettre la salle à manger au goût du jour. Également partenaire du projet mais absent au moment de la photo, Luc Maurice, président du Groupe Maurice.

Groupe Maurice: 2,5 millions $ plus tard au Campanile

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — Le plan paraissait un peu ambitieux au départ, puisqu’il défiait les échéanciers habituels du Groupe Maurice pour des travaux de rénovation majeurs. Après six mois d’efforts soutenus et de grincements de dents, la direction des Jardins du Campanile peut s’enorgueillir d’avoir compressé des investissements de 2,5 millions $ dans un calendrier serré, lui permettant ainsi de célébrer son douzième anniversaire avec la fierté du devoir accompli.